Tanguy de Rémur

cartographe français

Tanguy de Rémur, né Tanguy Bruté de Rémur, est un cartographe et illustrateur français au XXe siècle.

Tanguy de Rémur
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Tanguy Henri Anne Marie Bruté de RémurVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Famille

BiographieModifier

FamilleModifier

Tanguy de Rémur est le fils de Jean Bruté de Rémur et de Simone Ducornez.

CarrièreModifier

En 1958, il participe à la troisième expédition conduite par Claude Collin Delavaud, de Trébizonde au mont Ararat puis à Sivas en passant par Erzerum et Erzincan[1]. Quelques années plus tard, professeur émérite de géographie à l'Université Paris-VIII, et ancien président de la Société des explorateurs français, Claude Collin Delavaud le qualifie de l'« un des meilleurs cartographes de France »[2].

En 1961, il participe à l'ouvrage Cinéma, télévision de Rémo Forlani dont Marc Soriano écrit « L'illustration qui associe des documents originaux, des affiches, des photos et d'excellents dessins de Tanguy Bruté de Rémur, est toujours adaptée et de bonne qualité. »[3].

En 1967, à l'issue d'un long travail, il illustre la série que consacre le magazine Paris-Match à Paris dans 20 ans[4].

En 1968, le pionnier de la tectonique des plaques Xavier Le Pichon fait appel à Tanguy de Rémur pour illustrer le modèle qu'il propose et qui fera sa notoriété.

Pour l'édition du du magazine Paris Match no 1028, il réalise un dessin éclaté du Concorde où près de 140 parties de l'avion sont indiquées sur les deux pages centrales du magazine[5].

Il travaille dans les années 1970 avec le sculpteur franco-hongrois Nicolas Schöffer[6].

Il est par la suite illustrateur pour les éditions Hachette et pour des brochures scientifiques, revenant notamment sur son travail géologique dans Quel âge à l'Océan Atlantique ?

Il est sociétaire de la Société des explorateurs français[7].

PublicationsModifier

Tanguy de Rémur a illustré de nombreux ouvrages et revues, notamment :

  • Fabuleux pétrole de Pierre Lacroix, 1960[8] ;
  • Cinéma, télévision de Rémo Forlani et Francis Boucrot, 1961[9] ;
  • Le trachome d'Odette Petit et Jean Haut, 1962[10] ;
  • Perspective du projet du Front de Seine, 1967[11] ;
  • Les fonds de la Méditerranée, carte réalisée sous la direction scientifique de Xavier Le Pichon, Paris, éditions Hachette[12].

Notes et référencesModifier

  1. Claude Collin Delavaud, Les 1001 routes de la soie, Éditions L'Harmattan, 2008, p. 76, [lire en ligne].
  2. Claude Collin Delavaud, Les 1001 routes de la soie, Éditions L'Harmattan, 2008, p. 87, [lire en ligne].
  3. Marc Soriano, Les livres pour enfants, in Enfance, tome 15 n°1, 1962. p. 96, [lire en ligne].
  4. Exclusif : Paris dans 20 ans, magazine Paris Match no 951 du 1er juillet 1967, [lire en ligne].
  5. Tout sur Concorde, magazine Paris Match no 1028 du 18 janvier 1969, [lire en ligne].
  6. Nicolas Schöffer - Sculpteur de lumière, [lire en ligne].
  7. Les sociétaires.
  8. Fabuleux pétrole... Dessins de Tanguy Bruté de Rémur.
  9. Cinéma, télévision. de Rémo Forlani, Francis Boucrot et Tanguy Bruté de Rémur (1 janvier 1961).
  10. Trachome : Dessins de Tanguy de Rémur.
  11. Perspective du projet du Front de Seine publiée dans Paris Match no 951
  12. Les fonds de la Méditerranée.

AnnexesModifier

Liens externesModifier