Tamas (peuple)

Tama est le nom d'un groupe ethnique africain résidant dans l'est du Tchad, dans la région de Wadi Fira, ainsi que dans l'Ouest du Soudan. Leur capitale, où le sultan réside, est Guéréda.

Les Tamas sont les descendants des Beni Tamims originaires d'Afrique orientale. Ils parlent le tama (en), une langue nilo-saharienne et pratiquent la religion musulmane. Pendant la guerre civile tchadienne, ils sont menacés par leurs voisins zaghawas, qui perpétuent pillages et meurtres. Une partie des Tamas doit donc se réfugier au Darfour[1],[2].

La population restante au Tchad est estimé à 4,52 % de la population totale, d’après le recensement de 2009.

Les Tamas sont une petite communauté de 50 000 personnes environ[3].


Notes et référencesModifier

  1. http://wow.gm/africa/chad/ndjamena/article/2007/8/27/chad-fighting-between-presidents-and-defence-chiefs-ethnic-groups
  2. « Human Rights Watch », sur Human Rights Watch (consulté le 24 août 2020).
  3. « Qui est le chef des rebelles ? », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne)