Parc national de Taman Negara

parc national de Malaisie
(Redirigé depuis Taman Negara)
Taman Negara
Taman Negara.JPG
Vue depuis la canopée
Géographie
Pays
État
Coordonnées
Ville proche
Kuala Tembeling (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
4 343 km2
Administration
Nom local
(ms) Taman NegaraVoir et modifier les données sur Wikidata
Catégorie UICN
II
WDPA
Création
1938
Patrimonialité
Liste indicative du patrimoine mondial (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation sur la carte de Malaisie
voir sur la carte de Malaisie
Green pog.svg

Le parc national de Malaisie (en malais: Taman Negara Malaysia) est le plus ancien et le plus grand parc naturel national situé en Malaisie péninsulaire[1] (la seconde plus grande zone protégée de la Malaisie péninsulaire est la réserve de faune de Krau).

Ce parc national renferme ce que les scientifiques considèrent comme l’une des plus anciennes forêts tropicales du monde. On estime qu’elle existe depuis 130 millions d’années.

Littéralement, « Taman Negara » signifie « parc national » en malais.

Cette grande zone protégée héberge un écosystème riche et complexe.

Situation géographiqueModifier

Avec une superficie de 4 343 km², le parc de Taman Negara s’étend sur trois états malaisiens :

  • le Pahang, 2 477 km² (soit 57 % de la superficie totale),
  • le Kelantan 1 043 km² (soit 24 %),
  • le Terengganu 853 km² (soit 19 %).

Les coordonnées du point central du parc sont 04°20’ Nord de latitude et 102°59’ Est de longitude. L’altitude va de 60 m à 2 187 m. Le point culminant du parc correspond au sommet de Gunung Tahan, qui est également le point culminant de la Malaisie péninsulaire. Bien que le parc soit situé loin de la côte, 57 % de la superficie du parc culmine à moins de 305 m au-dessus du niveau de la mer.

HistoireModifier

Taman Negara a été la première zone protégée de Malaisie. En effet, en 1925, 130 000 ha ont été déclarées « Gunung Tahan Game Reserve » par la législation de Pahang. En 1938, elle fut rebaptisée « King George V National Park » (Parc national George V) par les sultans des États de Pahang, Trengganu et Kelantan. Pour préserver durablement l’environnement naturel du parc, il a été décidé que chaque État le gérerait indépendamment les uns des autres selon les lois d’État de 1938-1939. Le parc a été renommé « Taman Negara » en 1957, date d’indépendance du pays. Aucune exploitation commerciale n’est autorisée, seuls les Orang Asli (peuple aborigène) sont autorisés à y chasser.

En 1971, l’Office national d’électricité malaisien a proposé de construire un barrage sur le Sungei Tembeling. Cette idée fut abandonnée en 1978 puis reprise en 1982. Elle fut une nouvelle fois avortée en 1983 grâce aux efforts de la Malaysian Nature Society, qui fit pression sur le gouvernement. Le barrage aurait inondé environ 13 000 ha de terres et 32 600 ha du parc auraient été concernés.

ActivitésModifier

 
Le pont suspendu de Taman Negara, passerelle aménagée sous la canopée la plus longue du monde.

De nombreuses activités sont proposées aux touristes pour découvrir le parc. Ainsi, des chemins balisés sont aménagés à l’intérieur de la forêt pour observer l’environnement naturel. Il est même possible d’emprunter un pont suspendu au niveau de la canopée pour admirer la forêt de haut. Il s’agit du plus grand pont suspendu du monde[2].

Des excursions accompagnées par un guide sont organisées par des agences. À l’intérieur de la forêt, il est possible d’escalader des collines et de visiter des grottes : on peut par exemple choisir de gravir plus de 21 collines et d'entreprendre l'ascension de la montagne Gunung Tahan en 7 jours et 55 km de marche ; ou bien, plus simplement, de visiter la grotte de Gua Telinga située à moins d'une heure de marche au sud de Kuala Tahan ou la très grande grotte de Gua Daun Menari peuplée d'innombrables chauves-souris.

Il est également possible d’obtenir une licence de pêche.

FauneModifier

La forêt qui occupe environ 57,6 % de la surface du parc, renferme une faune riche et diversifiée. Les nombreuses plantes, habitats naturels et les cours d’eau apportent tous les éléments nécessaires au développement de la vie animale. On y dénombre plus de 200 espèces de mammifères dont 80 espèces de chauve-souris et 30 espèces de rats , 350 espèces d’oiseaux, de nombreux reptiles dont des lézards et 67 espèces de serpents, 55 espèces de grenouilles, plus de 109 espèces de poissons d’eau douce dont 15 sont endémiques au parc ainsi que d’innombrables arthropodes, vers et insectes divers.

MammifèresModifier

Il y a plus de 200 espèces de mammifères dans le parc.

Quelques mammifères présents à Taman Negara
Nom français Nom scientifique Fréquence

Éléphant d'Asie

Elephas maximus

400 individus

Rhinocéros de Sumatra

Dicerorhinus sumatrensis

12 à 20 individus (à vérifier : probablement disparu du parc national)

Gaur

Bos gaurus

Haute

Tapir de Malaisie

Tapirus indicus

Haute

Sambar

Cervus unicolor

Haute

Tigre de Malaisie

Panthera tigris jacksoni

Haute

Saros

Capricornis sumatraensis

Haute

Sanglier

Sus scrofa vittatus

Haute

Cerf aboyeur

Muntiacus muntjak

Haute

Chevrotain

Tragulus spp.

Haute

Dhole

Cuon alpinus

Moyenne

Martre à gorge jaune

Martes flavigula

Moyenne

Chat-ours Arctictis binturong
Léopard d'Indochine Panthera pardus delacouri
Écureuil Callosciurus caniceps Callosciurus caniceps
Chauve-souris fer à cheval sedulus Rhinolophus sedulus
 
Chauve-souris fer à cheval sedulus, une des 80 espèces de chauve-souris du parc

OiseauxModifier

On observe environ 350 espèces d’oiseaux différentes dans le parc. Parmi celles-ci, on compte :

ReptilesModifier

LézardsModifier

On peut voir de nombreux lézards : dragon volant draco quinquefasciatus, gonocephalus bellii et gonocephalus liogaster, geckos cnemaspis kendallii et gecko cyrtodactylus consobrinus, aphaniotis fusca, scinque doré eutropis multifasciata, varan du Bengale, varan de Duméril et varan nebuleux ...

SerpentsModifier

Il y a aussi 67 espèces de serpents : serpent ratier vert à queue rouge, dendrelaphis cyanochloris etc.

AmphibiensModifier

On dénombre 55 espèces de grenouilles : glyphoglossus minutus, limnonectes blythii, polypedates colletti et polypedates discantus, phrynoidis aspera ...

Vie aquatiqueModifier

 
La rivière Tembeling
 
Tor tambroides

On dénombre 53 espèces de poissons rien que dans la rivière de Tembeling. Les espèces les plus répandues sont les suivantes :

On trouve aussi de nombreux autres poissons cyprinidés incluant barbeau de schwanenfeld (barbonymus schwanenfeldii), cyclocheilitchys apogon, labeo chrysophekadion, osteochilus waandersii, rasbora dusonensis ainsi que des poissons channidés tête de serpent channa striata etc.

 
Quatre Cyclocheilitchys apogon et un barbeau de schwanenfeld

Des arthropodes, des vers et des sangsues, des insectes ...Modifier

Des arthropodesModifier

On peut voir de nombreux arthropodes dont des scorpions heterometrus spinifer et des scorpions à fouet thelyphonus, des scolopendres scolopendra subspinipes ...

des faucheurs et faucheuses opiliones ...

ainsi que des araignées liphistius negara, paculla negara et paccula sulaimani, talthybia depressa, parawixia dehaani et leucauge, sparassidae dont des heteropoda boiei, dolophones et aussi araignées sauteuses salticidae ...

Des sangsuesModifier

Il y a bien sûr de nombreuses sangsues dont la sangsue de montagne japonaise haemadipsa zeylanica.

D'innombrables insectesModifier

Des insectes sociauxModifier

On peut observer des insectes sociaux comme :

Divers autres insectesModifier

On rencontre aussi :

Et des lépidoptères (papillons)Modifier

Et il y a aussi de nombreux papillons :

Des papillons de jour Rhopalocères de la :

Des papillons de nuit Hétérocères de la :

FloreModifier

Dans un seul hectare, on distingue 100 espèces d’arbres. La biodiversité est toute aussi importante en ce qui concerne les fleurs. La végétation du parc est très diverse puisqu’elle renferme des espèces présentes dans les forêts tropicales humides et d’autres poussant dans des forêts plus montagneuse. Parmi les arbres, les espèces ligneuses sont largement représentées. En effet on recense, entre autres :

On recense également de nombreux arbres à fruits tropicaux tels que :

Le sous-bois est composé d’une large variété d’arbustes appartenant aux familles des euphorbiacées, rubiacées, annonacées.

Sur les hauteurs de la forêt, les arbres sont généralement plus bas. La canopée se compose essentiellement chêne (Fagaceace spp.) et de certains conifères.

Dans le sous-bois, on retrouve des rotins, des palmiers queue-de-poisson caryota maxima, des palmiers nains (Arega spp et Licuala spp) ainsi que le petit palmier en éventail Livistona tahanensis, endémique mais fréquent. Plus l’altitude est haute, moins on trouve d’orchidée, de mousses et de fougères.

HerbesModifier

Quelques herbes présents à Taman Negara
Nom scientifique Nom local Famille

Jackia ornata

Ajit samat

Rubiacée

Coeus amboinicus

Bangun-bangun

Labiacées

Mallothus biaceae

balik angin

Euphorbiacées

Zingiber cassumunar

Bonglai bukit

Zingibéracées

Kaempferia seaphochlamys

Cekur bukit

Zingibéracées

Strycnos pubescens

Gajah tarik

Loganiacées

Cyrtosperma lasioides

Geli-geli

Aroideae

Caesalpinia bonducella

Gorek

Fabacées

Glochidion spp.

Hujan panas daun besar

Euphorbiacées

Labisia pumila

Kacip fatimah

Myrsinacées

Brassica spp.

-

Brassicacées

Alpinia conchigera

Lengkuas genting

Zingibéracées

Syngramma alysmifolia

Panah arjuna

Polypodiacées

Notes et référencesModifier

  1. WWF Malaisie (trad. Carole Coen), Parcs nationaux de Malaisie, Könemann, , 176 p. (ISBN 3-8290-3926-3), Taman Negara page 64 à 69
  2. http://www.taman-negara.com/canopywalkway.htm

Liens externesModifier