Ouvrir le menu principal

Le talpone, ou talpente ou encore talvente, est l'habillage en paille de seigle ou en genêt qui protégeait le pignon le plus exposé à la pluie des chaumières dans le Nivernais et la Haute-Saône au XIXe siècle. Par la suite le talpone a été remplacé par des ardoises et des plaques de fibro-ciment[1],[2].

On trouve aussi la forme talvente dans la région d'Anost (Haute-Saône)[3].

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Marc Moriceau Les campagnes dans les évolutions sociales et politiques en Europe
  2. Nouvelle revue des traditions populaires (le folklore vivant), No 1, 1949, Librairie celtique, p. 25 : « Ce genre de revêtement, jadis en genêt et maintenant en ardoise ou en plaques de fibro-ciment, s'appelle talpone ou talpente dans la région. ».
  3. Marcel Vigreux, Paysans et notables du Morvan au XIXe siècle jusqu'en 1914, Académie du Morvan, 755 p., p. 145 : « couvrir un pan arrondi au pignon ou confectioner un habillage en paille du mur pignon pour le protéger de la pluie appelé talvente ou talpone dans la région d'Anost (70). »