Takefu

établissement humain au Japon

Takefu (武生市, Takefu-shi?) était une ville située dans la préfecture de Fukui au Japon. Le , elle a fusionné avec le bourg d'Imadate (今立町, Imadate-chō?) pour former la nouvelle ville d'Echizen, et n'est donc plus considérée comme une entité administrative. Cependant, on désigne encore le quartier d'Echizen correspondant à Takefu par son ancien nom.

HistoriqueModifier

Takefu était une petite ville industrielle fabriquant notamment des appareils électroniques, mais aussi des outils coupants, faucilles et couteaux[1]. La ville abrite environ 300 temples et sanctuaires. Elle fut officiellement créée le  ; cependant, c'était une ville importante dans sa région depuis au moins 1500 ans. On y a découvert deux sites d'anciens château et un site préhistorique.

Takefu était aussi connue pour avoir été pour au moins un an le lieu de résidence de Shikibu Murasaki (l'auteur du Dit du Genji).

En 2003, la ville avait une population de 73 662 habitants, une densité de population de 397,49 hab/km2 et une superficie de 185,32 km2.

Desserte routièreModifier

Takefu était desservie par les routes :

  • 国道8号 (Route nationale 8)
  • 国道365号 (Route nationale 365)
  • 国道417号 (Route nationale 417)

RéférencesModifier