Ouvrir le menu principal

Le Taiwan Relations Act est une loi du Congrès américain votée en 1979 qui définit les relations qu'entretiennent les États-Unis et Taïwan, après la reconnaissance de la Chine.

La loi ne reconnaît pas la terminologie de "République de Chine", mais parle des "autorités gouvernant Taïwan". Elle invalide tous les accords ayant pu être passés entre les États-Unis et la République de Chine avant 1979, et définit les relations avec le gouvernement de Taipei comme exactement semblables à des relations avec un autre pays à l'exception de l'absence de relations diplomatiques officielles et de la non-reconnaissance de la République de Chine. Elle autorise entre autres la vente d'armes à des fins défensives à Taïwan[1].

Le Taiwan Relations Act ne garantit pas d'intervention militaire des États-Unis en faveur de Taïwan si celle-ci était envahie par la Chine. Les États-Unis ont à cet égard une politique délibérément ambiguë afin d'empêcher une déclaration d'indépendance unilatérale de la part de Taïwan aussi bien qu'une annexion unilatérale de Taïwan par la Chine[2].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Taiwan Relations Act », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  2. (en-US) « Taiwan », sur U.S. Department of State (consulté le 2 mars 2019)