Tai ya

langue

Tai ya
Pays Chine, Thaïlande
Région Yunnan
Classification par famille
Codes de langue
IETF cuu
ISO 639-3 cuu

Le tai ya est une langue taï-kadaï, parlée dans le Yunnan en Chine.

Répartition géographiqueModifier

Le tai ya est parlé par plusieurs groupes de Dai dans le Xian autonome yi et dai de Xinping, ainsi qu'en Thaïlande, les Tai Ya, Tai Kha, Tai Sa et Tai Chung. Les Han les nomment « Dai à la taille colorée », en référence à leurs ceintures[1].

ClassificationModifier

Le tai ya appartient au sous-groupe des langues taï du Sud-Ouest[1], rattaché aux langues taï au sein de la famille taï-kadaï.

PhonologieModifier

Les tableaux présentent les phonèmes du tai la (傣垃话 Dǎilāhuà), un dialecte tai ya parlé en Chine dans le canton de Honghe (红河乡), situé dans le xian autonome hani, yi et dai de Yuanjiang, dans le Yunnan.

VoyellesModifier

Les voyelles sont[2] :

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] ɯ [ɯ] u [u]
Moyenne e [e] ə [ə] o [o]
Ouverte ɛ [ɛ]
a [a]
ɔ [ɔ]

ConsonnesModifier

les consonnes sont[2] :

Bilabiales Alvéolaires Alv.-p. Dorsales Glottales
Centrales Latérales Palatales Vélaires
Occlusives Sourdes p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ]
Aspirées ph [pʰ] th [tʰ] kh [kʰ]
Palatalisées pj [] tj [tʲ]
Aspirées phj [pʲʰ]
Labialisées kw []
Fricatives Sourdes f [f] ɕ [ɕ] x [x] h [h]
Labialisées xw []
Sonores v [v]
Palatalisées vj []
Affriquées Sourdes ts [t͡s]
Aspirées tsh [t͡sʰ]
Liquides Sonores l [l] ɬ [ɬ]
Palatalisées lj []
Nasales Sonores m [m] n [n] ɲ [ɲ] ŋ [ŋ]
Palatalisées mj []
Semi-voyelles j [j]

TonsModifier

Le tai ya de Yuanjiang est une langue tonale, avec 10 tons. Les tons 7 à 10 n'apparaissent qu'avec les syllabes fermées se terminant par les consonnes p, t et k[2].

Ton Valeur Exemple[3] Traduction
1 22 haŋ22 longtemps, de longue date
2 54 na54 champ
3 213 faːŋ213 millet
4 32 nam32 eau
5 35 phjaːɯ35 front
6 44 laːɯ44 tirer (mouvement)
7 213 lap213 éteindre
8 32 mɔt32 fourmi
9 35 ɬap35 cafard
10 44 mɔt44 ver

Notes et référencesModifier

  1. a et b Person et Yang 1997, p. 13.
  2. a b et c Liang et Zhang 1996, p. 964.
  3. Tirés de Liang et Zhang 1996, pp. 133, 151, 306, 308, 324, 538, 579.

SourcesModifier

  • (en) Kirk R. Person, Yang Wenxue, The Tones of Tai Ya, dans Wilaiwan Khanittanan et Paul Sidwell (éditeurs), SEALS XIII Volume 2 Papers from the 14th annual meeting of the Southeast Asian Linguistics Society 2004, pp. 13-22, Canberra, Pacific Linguistics, Research School of Pacific and Asian Studies, The Australian National University.
  • (zh) Liang Min, Zhang Junru, 1996, 侗台语族概论 - Dòngtáiyǔzú gàilùn, Pékin, Zhōngguó shèhuì kēxué chūbǎnshè (ISBN 7-5004-1681-4)

Liens externesModifier