Ouvrir le menu principal

Tafari Benti

personnalité politique éthiopienne

Tafari Benti
Illustration.
Fonctions
Président du gouvernement militaire provisoire éthiopien
(chef de l'État éthiopien de facto)

(2 ans, 2 mois et 6 jours)
Prédécesseur Aman Mikael Andom
Successeur Mengistu Haile Mariam
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Près d'Addis-Abeba
(Éthiopie)
Date de décès (à 55 ans)
Lieu de décès Addis-Abeba (Éthiopie)

Tafari Benti
Chefs d'État éthiopiens

Tafari Benti, également retranscrit Teferi Bante (né en et mort le ) est un homme d'État éthiopien. Du 28 novembre 1974 au 3 février 1977, il est le président du Derg, junte militaire au pouvoir après le renversement de l'empereur Hailé Sélassié.

BiographieModifier

Tafari Benti est né près d'Addis-Abeba. Il a rejoint l'armée éthiopienne à l'âge de 20 ans, a été diplômé de l'Académie militaire de Holetta et a servi dans les deuxième, troisième et quatrième divisions. En 1967, il a été attaché militaire à Washington, DC, où il a été victime de discrimination raciale avec plusieurs autres collègues éthiopiens.

Dans la soirée du 23 novembre 1974, le charismatique lieutenant général Aman Mikael Andom, président de l'Éthiopie et qui était en lutte pour le pouvoir avec les autres membres du Derg, est tué lors d'une fusillade à son domicile. Mengistu Haile Mariam a été président par intérim jusqu'à ce que le Derg ait nommé Tafari Benti à ce poste. Il était brigadier général de la quatrième division, basée à Asmara, au moment de sa nomination.

Au sein du Gouvernement militaire provisoire de l'Éthiopie socialiste, Tafari Benti occupe le poste de chef de l'État de l'Éthiopie, mais c'est Mengistu Haile Mariam, vice-président du Derg, qui s'affirme progressivement comme le principal dirigeant politique. Le 3 février 1977, Tafari Benti est assassiné ; Mengistu lui succède comme chef de l'État éthiopien.

Articles connexesModifier