Ouvrir le menu principal

BiographieModifier

Il est né à Włocławek, en Pologne. Après avoir passé sa petite enfance à Kiev, en Ukraine, où son père était ingénieur, Reichstein fut mis en pension à Iéna, en Allemagne.

En 1933, travaillant à Zurich, en Suisse, Reichstein réussit, indépendamment de Norman Haworth et de ses collaborateurs en Grande-Bretagne, à synthétiser de la vitamine C.

En 1950, Edward Calvin Kendall, Philip Showalter Hench et lui sont lauréats du prix Nobel de physiologie ou médecine « pour leurs découvertes sur les hormones du cortex des glandes surrénales, leur structure et leurs effets biologiques[1] ». Leur travail sur les hormones corticosurrénales a abouti à l'isolement de la cortisone. Il fut également lauréat de la médaille Copley en 1968.

Il est mort à Bâle en Suisse. Le procédé Reichstein, procédé industriel de synthèse artificielle de la vitamine C porte toujours son nom.

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « for their discoveries relating to the hormones of the adrenal cortex, their structure and biological effects » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physiology or Medicine 1950 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 7 décembre 2010

Liens externesModifier