Tachocline

Dans le manteau solaire, la tachocline (prononcer /takoklin/) est la zone de transition entre la zone centrale de rotation uniforme et la zone périphérique de rotation différentielle, concrètement entre la zone radiative et la zone convective. Le terme tachocline a semble-t-il été introduit par l'astrophysicien français Jean-Paul Zahn en 1992[1].

Les études héliosismologiques indiquent que la tachocline se situe à 0,7 rayon solaire du centre du Soleil. Elle pourrait jouer un rôle important dans la génération du champ magnétique solaire et dans la dynamo solaire[2]. Les cycles solaires n'affectent que la zone convective, au-dessus donc de la tachocline[3].

RéférencesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • [Garaud 2020] Pascale Garaud, « The tachocline revisited » [« La tachocline revisitée »], Invited review for the meeting Dynamics of the Sun and Stars: Honoring the Life and Work of Michael J. Thompson (Boulder, Colorado, 24-26 September 2019),‎ (arXiv 2004.02341)
  • [Godier et Rozelot 2000] (en) S. Godier et J.-P. Rozelot, « The solar oblateness and its relationship with the structure of the tachocline and of the Sun's subsurface » [« L'obteness solaire et son lien avec la structure de la tachocline et de la sous-surface du Soleil »], Astronomy & Astrophysics, no 355,‎ , p. 365-374 (lire en ligne).  

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier