Ouvrir le menu principal
Image représentant deux personnes Cette page explique l’histoire ou répertorie les différents membres de la famille Tabourot.

Famille Tabourot
Armes de la famille.
Armes de la famille : Famille Tabourot

Blasonnement D'azur au chevron d'or accompagné de trois caisses de tambour du même au chef d'argent chargé d'un lion léopardé de sable
Devise À tous accords
Branches sires de Véronnes
Pays ou province d’origine Drapeau de Flandre Comté de Flandre
Allégeance Drapeau du Comté de Champagne Comté de Champagne
Drapeau du Duché de Bourgogne Duché de Bourgogne
Drapeau des États bourguignons États bourguignons
Franche-Comté
Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire romain germanique
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Drapeau du royaume de France Royaume de France
Drapeau de la France France
Demeures Véronnes, etc.
Charges architecte, avocat général, conseiller, contrôleur, écrivain, grenetier, président à mortier, receveur, secrétaire
Fonctions militaires Chevalerie, commandement, contrôle des fortifications, gouvernement
Fonctions ecclésiastiques Chanoinat, abbatiat

Les Tabourot sont une famille originaire de Flandre et particulièrement implantée en Bourgogne, en Franche-Comté et en Champagne-Ardenne.

Sommaire

GénéalogieModifier

  • Antoine Tabourot (vivait en 1415), marié à Alix Morisot, de laquelle il a[1] :
  • Jean Ier Tabourot, receveur des aides en Bourgogne, marié en 1464 à Isabeau Jencort, de laquelle il a[1] :
  • Jean II Tabourot (mort en 1497), secrétaire du Duc de Bourgogne et contrôleur des fortifications de Bourgogne, marié à Marguerite Rémond (morte en 1497), de laquelle il a[1] :
  • Pierre Ier Tabourot, qui suit.

Branche de Véronnes[2]Modifier

  • Pierre Ier Tabourot (mort en 1552), seigneur de Véronnes, grenetier au grenier à sel, clerc auditeur de la Chambre des Comptes de Dijon, contrôleur en la chancellerie de Bourgogne, vicomte maïeur de Dijon; marié en 1512 à Didière Pignard, de laquelle il a :
    • Guy Tabourot, qui suit.
    • Jacques Tabourot (mort en 1556), chanoine de Langres.
    • Philiberte, mariée à Me de Cirey, maître aux Comptes de Dijon.
    • Guillaume Tabourot (1515-1561), seigneur de la Tour de Saint-Apollinaire, avocat général à la Chambre des comptes de Dijon, marié à Bernarde Thierry.
    • Jean III (1520-1595), chanoine de Langres, qui publie sous le pseudonyme de Thoinot Arbeau.
    • Catherine Tabourot (morte en 1548), mariée en 1518 à Gilles Petit, seigneur de la Marnotte, lieutenant pour le Roi et garde des clefs de la ville de Langres.
    • Guillemette (1), dame de Boussenois, mariée à Jean d'Esbarres, seigneur d'Ampilly-les-Bordes.
  • Guy Tabourot (mort en 1556), seigneur de Véronnes, clerc puis juge auditeur de la Chambre des comptes de Dijon, notaire secrétaire du roi; marié en 1539 à Catherine Gruyer, dame de Bricon et Venarey, de laquelle il a :
  • François Tabourot, seigneur de Véronnes et Venarey, grand prévôt de Chaumont-en-Bassigny, marié en 1594 à Catherine Rose qui lui donne plusieurs enfants :
    • Alexandre Tabourot, qui suit.
    • Catherine Tabourot (morte en 1640), mariée à Nicolas d'Eltouf de Pradines.
    • Nicolas Tabourot.
    • Claude Tabourot (fille).
  • Alexandre II Tabouroti (mort en 1671), seigneur de Véronnes, lieutenant général à la table de marbre du palais à Dijon, marié en 1635 à Claire Cuyer, de laquelle il a :
    • Prudent Tabourot, qui suit.
    • Nicolas Tabourot (mort en 1688), prieur de Til-Châtel et recteur de l'hôpital Notre-Dame de Dijon.
    • Claire Tabourot (morte en 1697), dame en partie de Véronnes, mariée en 1663 à Claude-François Du Lyon, seigneur de Poinson et Poinsenot, gouverneur de la Guadeloupe, inspecteur des armées de Flandre et d'Italie; mariée en secondes noces à Jean Du Clerc, major de la Guadeloupe.
    • Claude Tabourot (1637-?), seigneur de Véronnes.
    • Claude Tabourot (1639-?).
    • Marguerite Tabourot.
  • Prudent Tabourot (1642-?), dernier du nom, seigneur de Véronnes, lieutenant au régiment de Navarre, capitaine d'une compagnie d'infanterie, marié en 1671 à Odette Humbert, puis à Françoise Berthon.

Autres affiliésModifier

  • Étienne Tabourot, dit "Tabourot des Accords", (1549-1590), écrivain français, neveu du chanoine Jean, fils de Guillaume Tabourot et Bernarde Thierry[3];
  • Guillaume Tabourot, architecte auquel est attribué le dessin de la façade Baroque de la chapelle des Carmélite (terminée en 1642) ainsi que l'hôtel de Voguë[4], à Dijon, le château de Cormartin[5].
  • Quentin Tabourot, peintre à Langres en 1575, fils de Jacques Tabourot, avocat à Langres, et de Bernarde Maistrier[6].

Armes et deviseModifier

  • « D'azur au chevron d'or, accompagné de trois tambours de même »
  • « D'azur au chevron d'or accompagné de trois caisses de tambour du même au chef d'argent chargé d'un lion léopardé de sable »
  • « De sable au chevron d'argent accompagné de trois caisses de tambour couchées du même »
  • Devise : « À tous accords »

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Rossignol P. et B. "Famille Tabourot de Véronnes (Bourgogne, Guadeloupe)", in Généalogie et Histoire de la Caraïbe, n°71, 1995
  2. Arbaumont (d') M., Armorial de la Chambre des comptes de Dijon, Dijon, 1881, P. 752
  3. Charles Oursel (1876-1921), Une famille d'artistes bourguignons. Les Tabourot écrivains, Dijon, 1908
  4. Bulletin monumental, 1996, 1, p. 25-38. Société française d'archéologie.
  5. Bulletin monumental, 1999, 2, p. 169-183. Société française d'archéologie.
  6. Charles Oursel (1876-1921), Une famille d'artistes bourguignons. Les Tabourot architectes, Dijon, 1907