Tabellverket

premier institut de statistique officiel au monde, créé en 1749 en Suède
Tabellverket
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Pays
Organisation
Fondateur

La Tabellverket, appelée aussi "Bureau des Tables", fut le premier institut de statistique officiel au monde, créé en 1749 par Pehr Wilhelm Wargentin et issu des premiers recensements que le Royaume de Suède avait ordonné à l'Église de Suède d'effectuer en 1686[1].

HistoireModifier

Le Royaume de Suède ordonne à l'Église de Suède d'effectuer les premiers recensements dès 1686. Ces premiers recensements suédois, étudiés par l'historien Eli Heckscher (1879-1952), servent notamment à s'assurer de la pratique du luthéranisme ainsi qu'à compter le nombre d'hommes mobilisables.

Il s'agit, à la création du Tabellverket, d'étudier la natalité et la mortalité mais aussi l'emploi et les mouvements de population, dans un pays très peu peuplé, marqué dès le siècle précédent par la guerre de Trente Ans puis la Révolution industrielle suédoise[2]. Le fondateur de l'institut, l'astronome Pehr Wilhelm Wargentin, veut une approche systématique et rigoureuse de la statistique[3] et une étude exhaustive a été lancée dès 1741 dans le pays sur la répartition des terres.

Notes et référencesModifier

  1. Une amitié millénaire : les relations entre la France et la Suède à travers par Marianne Battail et Jean-François Battail, éditions Beauchêne, 1993 [1]
  2. À la recherche des Lumières : une perspective suédoise, par Tore Frängsmy, page 108
  3. By Northern Lights: On the Making of Geography in Sweden, par Anne Buttimer et Tom Mels, page 18 [2]