Tab Hunter

acteur et chanteur américain
Tab Hunter
Description de cette image, également commentée ci-après
Tab Hunter dans Le Salaire de la violence (1958).
Nom de naissance Arthur Andrew Kelm
Surnom The Sigh Guy
Naissance
New York (État de New York)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Décès (à 86 ans)
Santa Barbara (Californie)
Profession Acteur
Films notables Le Cri de la victoire
Damn Yankees!
Polyester

Arthur Andrew Kelm, dit Tab Hunter, est un acteur américain né le à New York (État de New York) et mort le à Santa Barbara (Californie)[1].

BiographieModifier

 
Tab Hunter et Natalie Wood en 1956.

Alors que Tab Hunter est encore enfant, sa mère quitte son père violent et demande le divorce. À 15 ans, il devient garde-côte en mentant sur son âge, avant d'être découvert. C'est là qu'il rencontre Dick Clayton qui lui suggère d'être acteur et le présente à Henry Wilson, l'agent à la réputation sulfureuse, spécialiste des « beaux garçons » à Hollywood.

Signé chez Warner, il se révèle en 1955, d'abord avec The Sea Chase aux côtés de John Wayne, puis dans le rôle du petit frère de Robert Mitchum dans Track of the Cat. Acteur et chanteur, son titre Young Love sorti en 1957 restera six semaines en tête du Billboard.

Dans les années 1980, sa carrière bat de l’aile. Il joue dans des films oubliables comme Grease 2, mais donne la réplique à la drag queen Divine dans le cultissime « Polyester » de John Waters.

Vie privéeModifier

 
Tab Hunter en 2008.

Tab Hunter est découvert par Henry Willson, spécialiste des acteurs gays à Hollywood, qui protège sa carrière avec des romances de façade avec les partenaires de ses films, comme Debbie Reynolds ou Natalie Wood. Pourtant, quand en 1955, Confidential (en) menace de révéler l'homosexualité de son autre poulain, Rock Hudson, Henry Willson n'hésite pas à raconter, en échange du silence du magazine, l'arrestation de Tab Hunter lors d'une soirée gay en 1950[2].

Après des années de rumeurs, il fait officiellement son coming out en 2005 dans son autobiographie Tab Hunter Confidential: The Making of a Movie Star, un best-seller qui sera suivi d'un documentaire en 2015.

Dans les années 1950, il a une longue relation avec le patineur Ronnie Robertson, qu'il aide à financer sa carrière d'amateur. Dans les années 1960, il entretient une liaison avec Anthony Perkins. Il termine sa vie avec Allan Glaser, qui fut le producteur du documentaire Tab Hunter Confidential [3].

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

OuvrageModifier

  • (en) Tab Hunter et Eddie Muller, Hunter's autobiography, Tab Hunter Confidential: The Making of a Movie Star, 2006 (autobiographie)

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Breaking: Hollywood legend Tab Hunter reportedly dead aged 86 », sur gaystarnews.com, (consulté le 9 juillet 2018)
  2. Philippe Escalier, « DVD: «Tab Hunter Confidential» », Yagg,‎ (lire en ligne)
  3. Hunter, Tab, 1931-2018., Tab Hunter confidential : the making of a movie star (ISBN 9781565124660, 1565124669 et 1565125487, OCLC 59148116, lire en ligne)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :