Ouvrir le menu principal

Têtes chercheuses est un magazine régional de vulgarisation scientifique lancé en 2005 dans la région des Pays de la Loire. La revue Têtes chercheuses traite de l’actualité de la culture scientifique et technique et s'adresse en priorité à la jeunesse.

HistoriqueModifier

En 2005, Yves Thomas, professeur à l’université de Nantes, rencontre Olivier Néron de Surgy, docteur en astronomie et ancien rédacteur en chef adjoint de la revue Sciences et Avenir hors série. Le projet de diffusion de la culture scientifique, au moyen d'une revue de vulgarisation scientifique régionale, se met en route avec la mise en place d’un Pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES).

La création de cette revue scientifique est acceptée par l’université de Nantes en partenariat avec les organismes Nantes Métropole, la Région des Pays de la Loire, le rectorat de Nantes et à d’autres partenaires régionaux impliqués dans la recherche ou dans l’enseignement.

Le magazine est diffusé gratuitement à 10 000 exemplaires, dans les établissements scolaires du second degré ainsi que dans les universités de la région ligérienne. La revue Tête chercheuse est complétée par une version en ligne.

Le site Internet est mis en ligne par l'association scientifique angevine Terre des sciences qui est le Centre de culture scientifique, technique et industrielle (CCSTI) d’Angers. Terre des sciences est membre du comité de rédaction de Têtes chercheuses.

La diffusion de ce trimestriel a pris fin avec le numéro 21, au printemps 2012.

ObjectifsModifier

Cette revue est destinée en priorité aux élèves de collège et de lycée ainsi qu'aux étudiants, pour valoriser auprès d’eux les formations et les carrières scientifiques. Le magazine a vocation de rendre accessible au plus grand nombre, les travaux de la recherche en région et de sensibiliser la jeunesse à la science en train de se faire. Têtes chercheuses édite des articles de fond, des témoignages de chercheurs ainsi que des actualités et des annonces de portée régionale, telles qu'expositions, colloques, rencontres et manifestations scientifiques diverses. Le magazine scientifique permet non seulement de diffuser la culture scientifique, mais aussi de faire connaître par les chercheurs eux-mêmes les travaux des laboratoires de recherche de la région des Pays de la Loire.

Un site Internet est également créé afin de compléter l'offre de diffusion scientifique auprès d'un public scolaire mais également auprès de l’ensemble des personnes intéressées par la culture scientifique.

PartenariatsModifier

Liens externesModifier