Téléclès

Téléclès (grec ancien : Τηλεκλῆς), né à Phocée[1] et mort à Athènes en 167 av. J.-C.[2], est un philosophe académicien, élève puis successeur de Lacydès. Membre du conseil de scholarques, il siège avec son compatriote Évandre. Ils sont investis de la fonction lors des dix dernières années de leur maître Lacydès qui s'était retiré vers 215 av. J.-C., l'aidant et l'assistant jusqu'à sa mort en 205 av. J.-C.

Téléclès
Fonction
Scholarque de l'Académie platonicienne (d)
années 210- av J-C
Biographie
Naissance
Décès
Époque
Activité
Autres informations
Mouvement
Maître

Son œuvre et son enseignement sont totalement perdus, mais une longue liste d'obscurs disciples est transmise par Philodème[3].

Évandre survécut à Téléclès et prit la tête de l'école à sa mort. Leur élève Hégésinos de Pergame leur succéda[4].

Les témoignages le concernant ont été rassemblés dans H.J. Mette, Lustrum 27, 1985, p. 52.

Notes et référencesModifier

  1. Diogène Laërce, IV.60.
  2. Apollodore d'Athènes, FGrH 244 F47 in Philodème, Acad. hist. 28.9 sq.; IG II² 12764.
  3. Acad. hist., col. N.
  4. Diogène Laërce, iv. 60 ; Cicéron, Academica, ii. 6.

BibliographieModifier

  • T. Dorandi, art. « Téléclès de Phocée » in R. Goulet, Dictionnaire des philosophes antiques, T. 6, Paris, 2016, p. 731.
  • M. Haake, Der Philosoph in der Stadt, Munich, 2007, p. 104-106.
  • K. Algra, J. Barnes, J. Mansfeld, M. Schofield, The Cambridge History of Hellenistic Philosophy, Cambridge University Press, 2005, p. 32-33.