Ouvrir le menu principal
Téhéran 43
Titre original Tegeran-43
Réalisation Alexander Alov,
Vladimir Naumov
Scénario Alexander Alov,
Vladimir Naumov
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de l'URSS Union soviétique
Drapeau de la France France
Drapeau de la Suisse Suisse
Durée 192 min (URSS)
Sortie 1981

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Téhéran 43 (en russe Тегеран-43, Tegeran-43) est un film franco-helvético-soviétique réalisé par Alexandre Alov et Vladimir Naoumov, sorti en 1981. La chanson du film Une vie d'amour interprétée par Charles Aznavour, rencontre un immense succès à sa sortie en France, en URSS et dans les pays de l'Est.

Le film a également été exploité en français sous le titre : Téhéran 43, nid d'espions.

SynopsisModifier

Le film révèle un projet d'attentat à l'encontre de Winston Churchill, Joseph Staline et Franklin D. Roosevelt en 1943 lors de la conférence à Téhéran. Agent des services soviétiques, André Ilytch (Igor Kostolevsky) assiste à Londres en 1980 à une vente aux enchères de documents secrets datant de 1943, négociés par Max Richard (Armen Djigarkhanian). Max était un espion nazi, commandé par Scherner (Albert Filozov), pour commettre un attentat contre les « trois grands » Churchill, Staline et Roosevelt. 1943, ce qui est l'année de l'amour entre André et la jeune Française Marie (Natacha Belokhvostikova).

En 1980 à Paris, André la sait toujours en danger puisque Scherner, chef d'un important réseau terroriste, vient d'être libéré à Paris en échange des otages d'un avion piraté et manquera d'éliminer tous les témoins des événements de 1943. Ilytch assiste, impuissant, à la libération de Scherner, commanditaire de l'attentat. Se sentant traqué, Max se réfugie dans un vieil appartement sans savoir que sa jeune compagne, Françoise (Claude Jade), est à la solde de Scherner.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Voir aussiModifier