Système réticulaire orthorhombique

En cristallographie, le système cristallin orthorhombique est l'un des sept systèmes réticulaires en trois dimensions. Les réseaux orthorhombiques s'obtiennent en déformant un réseau cubique le long de deux de ses vecteurs orthogonaux par des coefficients différents, donnant un prisme rectangulaire avec une base rectangulaire (a par b) et une hauteur (c), tels que a, b et c sont différents. Les trois bases se coupent à angle droit. Les trois vecteurs de réseaux restent mutuellement orthogonaux.

Réseau de BravaisModifier

Il existe quatre réseaux de Bravais orthorhombiques : orthorhombique primitif, orthorhombique centré, orthorhombique à base centrée et orthorhombique à faces centrées.

Réseaux de Bravais orthorhombiques
Primitif Centré Base centrée Faces centrées
       

Exemples et applicationsModifier

En chimie, on peut à partir de la phase orthorhombique d’un pérovskite obtenir une transformation tétragonale puis cubique par chauffage dans des conditions spécifiques[1].

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  • Cornelius S. Hurlbut et Cornelis Klein, Manual of Mineralogy, 20th, , 69 – 73 p. (ISBN 0-471-80580-7)
  1. (en) Mona Bahout, Praveen B. Managutti, Vincent Dorcet et Annie Le Gal La Salle, « In situ exsolution of Ni particles on the PrBaMn2O5 SOFC electrode material monitored by high temperature neutron powder diffraction under hydrogen », Journal of Materials Chemistry A, vol. 8, no 7,‎ , p. 3590–3597 (ISSN 2050-7496, DOI 10.1039/C9TA10159D, lire en ligne, consulté le 16 avril 2020)