Ouvrir le menu principal

Le concept du système-monde, du post-marxisme économique (tiré du concept d'économie-monde inventé par Fernand Braudel) a été développé par Immanuel Wallerstein, Giovanni Arrighi et Samir Amin (issu de l'école de la dépendance). Il affirme que le sous-développement des pays du Sud est dû à leur place dans la structure de l'ordre économique international. Il estime ainsi que tous les pays étant globalisés, et appartenant à une semi-périphérie ou à une périphérie font partie d'un système-monde. Les grandes puissances de l'OCDE (les États-Unis en première place) constituant le centre de l'économie-monde, et les pays en développement se situant dans la périphérie.

Ce concept est aussi théorisé dans la discipline géographique par Olivier Dollfus, pour étudier la mondialisation[1],[2].

Notes et référencesModifier

  1. Olivier Dollfus, « Système Monde et système Terre », L'Espace géographique, vol. 21, no 3,‎ , p. 223–229 (DOI 10.3406/spgeo.1992.3083, lire en ligne, consulté le 12 juin 2019)
  2. « Monde - Hypergéo », sur www.hypergeo.eu (consulté le 12 juin 2019)

Articles connexesModifier