Syndicat national des travailleurs de Vanuatu

Syndicat national des travailleurs de Vanuatu
Vanuatu National Workers Union

Cadre
Forme juridique syndicat
Zone d’influence Drapeau du Vanuatu Vanuatu
Fondation
Identité
Siège Port-Vila[1]
Secrétaire général Kaloas Kaltoi[2]
Trésorier Rocky Bule[2]
Affiliation internationale Fédération internationale des ouvriers du transport
Membres env. 3 000 (2020)[2]

Le Syndicat national des travailleurs de Vanuatu[3],[4], dit aussi Syndicat national de Vanuatu[5], (anglais : Vanuatu National Workers Union, VNWU), est un syndicat vanuatais.

Il est l'un des « deux grands syndicats à Vanuatu » avec le Syndicat des enseignants de Vanuatu ; ils sont les deux composantes du Conseil des syndicats de Vanuatu[6]. Il est par ailleurs affilié à la Fédération internationale des ouvriers du transport[5].

Depuis 2017, le Parti travailliste de Vanuatu est la branche politique du Syndicat national des travailleurs[2]. Aux élections législatives de 2020, le parti progresse en termes de voix, atteignant 2 % des suffrages, mais perd son unique député, Joshua Kalsakau étant battu dans sa circonscription d'Éfaté.

Longtemps secrétaire général du VNWU, Ephraim Kalsakau cède ce poste en 2020 à Kaloas Kaltoi[2].

Références modifier

  1. (en) "Vanuatu National Workers Union", Commonwealth des nations
  2. a b c d et e (en) "Vanuatu Workers Union moves on with new executive", Vanuatu Daily Post, 1er mai 2020
  3. « Examen des rapports annuels en vertu du suivi de la Déclaration de l’OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail », Bureau international du travail, mars 2011
  4. Knut Rio, « Partage à la demande et clôtures : Quelques aspects des nouvelles maisonnées de Port-Vila », Journal de la Société des Océanistes, 144-145, 2017, pp.91-104
  5. a et b (en) "International Transport Workers Federation annual return 2013", gouvernement du Royaume-Uni
  6. « Examen des rapports présentés par les États parties conformément à l’article 18 de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes », Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, 30 novembre 2005, p.83