Ouvrir le menu principal

Symphyta

(Redirigé depuis Symphyte)

Les Symphytes (Symphyta) ou mouches à scie forment un sous-ordre d'insectes, sous-classe des néoptères, super-ordre des mécoptéroïdés, de l'ordre des hyménoptères. En français les espèces portent des noms vernaculaires comme tenthrède, diprion, sirex

Ce taxon paraphylétique regroupait les hyménoptères ne présentant pas d'étranglement du thorax.

DescriptionModifier

Ces holométaboles sont caractérisés par :

  • un abdomen dans le prolongement du thorax, sans rétrécissement intermédiaire ;
  • une alimentation phytophage (à l'exception des Orussoidea qui sont des parasitoïdes) ; de ce fait, certains d'entre eux sont considérés comme des ravageurs ;
  • des larves, appelées « fausses-chenilles » en raison de leur forte ressemblance superficielle avec la chenille des papillons (présence de pattes et de fausses-pattes, mais ces dernières en plus grand nombre — au moins 6 paires — que pour les chenilles de papillons — au plus 5 paires) ;
  • des femelles possédant un ovipositeur en forme de scie qui leur permet d'insérer leurs œufs dans les tissus des plantes dont se nourrissent les larves ; c'est l'origine de l'appellation « mouches à scie » aussi employée pour dénommer les Symphytes.

ClassificationModifier

Les Symphytes sont représentés en Europe par plus de 1 000 espèces regroupées en super-familles.

Selon ITIS (26 déc. 2017)[1], ils comprennent :

PhylogénieModifier

Les Symphytes forment un groupe paraphylétique vis-à-vis des Apocrites.
Phylogénie des hyménoptères détaillant les super-familles de Symphytes, d'après Schulmeister (2003)[2] :

Hymenoptera

 Xyeloidea 




 Tenthredinoidea 




 Pamphilioidea 



Unicalcarida 

 Cephoidea 




 Siricoidea 




 Xiphydrioidea 



Vespina 

 Orussoidea 



 Apocrita (térébrants, guêpes, fourmis et abeilles)











Notes et référencesModifier

  1. ITIS, consulté le 26 déc. 2017
  2. (en) Schulmeister, S., « Simultaneous analysis of basal Hymenoptera (Insecta), introducing robust-choice sensitivity analysis », Biological Journal of the Linnean Society, vol. 79, no 2,‎ , p. 245–275 (DOI 10.1046/j.1095-8312.2003.00233.x)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :