Symphonie en ré mineur « La casa del Diavolo »

Symphonie en ré mineur « la casa del Diavolo »
Opus 12 no 4 (G.506)
Image illustrative de l’article Symphonie en ré mineur « La casa del Diavolo »
L'Enfer, peinture (v.1485) de Hans Memling

Genre Symphonie
Nb. de mouvements 3
Musique Luigi Boccherini
Effectif orchestre symphonique
Dates de composition 1771
Dédicataire Don Luis de Bourbon

La Symphonie en ré mineur « la casa del Diavolo » opus 12 no 4 (G. 506) est une symphonie de Luigi Boccherini composée en 1771 alors que le musicien est au service de l'infant Don Luis d'Espagne. Le manuscrit indique pour le dernier mouvement : « Chaconne qui représente l'Enfer et qui a été faite à l'imitation de celle de Mr Gluck dans le Festin de pierre[1]. »

StructureModifier

Cette symphonie de Boccherini, comme la plupart des symphonies classiques de cette époque, comprend trois mouvements et son exécution dure un peu moins de vingt minutes[2].

I
Andante sostenuto -
Allegro assai
3
4
/4
4
mineur
Thème identique à l'Allegro de la sonate pour clavier et violon opus 5 no 4 (1768).
II
Andantino con moto 4
4
si bémol majeur
III
Andante sostenuto (reprise du 1er mouvement) - Allegro 3
4
mineur
Le motif de la « chaconne » est emprunté au ballet de Gluck Don Juan ou le festin de pierre (1761).

OrchestrationModifier

Symphonie en ré mineur « la casa del Diavolo »
Cordes
premiers violons, seconds violons,
altos, violoncelles, contrebasse
Bois
2 hautbois
Cuivres
2 cors d'harmonie

PublicationsModifier

DiscographieModifier

  • Intégrale des symphonies (vol. 3), op. 12, 4-6 [G.506-508] - Deutsch Kammerakademie Neuss, dir. Johannes Goritzki (1990, CPO 999 173-2)
  • Europa Galante, dir. Fabio Biondi (, Virgin 3 63430-2) — révision d'Antonio de Almeida.

BibliographieModifier

  • (en) Yves Gérard, Thematic, Bibliographical and Critical Catalogue of the Works of Luigi Boccherini, Londres, Oxford University Press, , 716 p.
  • (it) Luigi Della Croce, Le 33 Sinfonie di Boccherini: Guida e analisi critica, Turin, Eda, coll. « Collana Realta musicali », , 251 p. (OCLC 5774842)
  • François-René Tranchefort (dir.), Guide de la musique symphonique, Paris, Fayard, coll. « Les Indispensables de la musique », , 896 p. (ISBN 2-213-01638-0, OCLC 299409280), p. 112.
  • (it + en + es) Marco Mangani, Germán Labrador et Matteo Giuggioli (dir.), Le Sinfonie di Luigi Boccherini : Contesti, fonti, analisi, Florence, Leo S. Olschki Editore, coll. « Historiae Musicae Cultores » (no 135), , 296 p. (ISBN 978-8822266200)

Notes et référencesModifier

  1. Gérard 1969, p. 575.
  2. Durée moyenne basée sur les enregistrements discographiques cités

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier