Ouvrir le menu principal

Sylvinho

footballeur et entraineur brésilien

Sylvinho
Image illustrative de l’article Sylvinho
Biographie
Nom Sylvio Mendes Campo Júnior
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Naissance (45 ans)
Lieu São Paulo (Brésil)
Taille 1,73 m (5 8)
Poste Arrière gauche
Pied fort Gauche
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1995-1999Drapeau : Brésil Corinthians 175 0(23)
1999-2001 Drapeau : Angleterre Arsenal FC 080 00(5)
2001-2004 Drapeau : Espagne Celta Vigo 107 00(1)
2004-2009 Drapeau : Espagne FC Barcelone 128 00(3)
2009-2010 Drapeau : Angleterre Manchester City 015 00(1)
Total 50500(33)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2000-2001Drapeau : Brésil Brésil 006 00(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2011-2012Drapeau : Brésil Cruzeiro (assistant)
2012Drapeau : Brésil Sport Recife (assistant)
2013Drapeau : Brésil Náutico (assistant)
2013-2014Drapeau : Brésil Corinthians (assistant)
2014-2015Drapeau : Italie Inter Milan (assistant)
2016Drapeau : Italie Inter Milan (coach technique)
2016-2019Drapeau : Brésil Brésil (entraîneur adjoint)
2019Drapeau : Brésil Brésil olympique
2019Drapeau : France Olympique lyonnais03v 04n 4d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 6 octobre 2019

Sylvio Mendes Campo Júnior, dit Sylvinho, né le à São Paulo au Brésil, est un footballeur international brésilien, évoluant au poste d'arrière gauche, reconverti en entraîneur. Il officie tout d'abord en tant qu'entraîneur adjoint dans différents clubs brésiliens de 2011 à 2013 avant de seconder Roberto Mancini à l'Inter Milan de 2014 à 2016. Il revient ensuite au Brésil où il intègre le staff de l'équipe nationale.

Le , il signe dans le club de l'Olympique lyonnais, succédant à Bruno Génésio en tant qu'entraîneur de l'équipe première. Après une série de contre-performances en championnat, il est cependant écarté par le club lyonnais le [1] avant d'être définitivement licencié au profit de Rudi Garcia le .

BiographieModifier

Carrière de joueurModifier

En clubModifier

Sylvinho a tenté sa chance avec beaucoup de succès dans trois des plus grands championnats de football de la planète : le Brasileirão, la Premier League et la Liga.

Il commence sa carrière professionnelle en 1994 au SC Corinthians, une des équipes de sa ville natale, São Paulo[2].

Ses qualités et sa régularité lui ouvrent les portes du football européen en 1999, année où il arrive à Arsenal[3]. Lors de la saison 2000-2001, ses performances lui valent d'être élu dans l'équipe type de Premier League[4].

Après avoir passé deux saisons à Arsenal, il rejoint la Liga espagnole dans les rangs du Celta Vigo où il côtoie Florian Maurice (actuel responsable de cellule de recrutement de l’OL)[5]. Il participe activement à la qualification du club galicien pour la Ligue des champions 2003-2004, une performance considérée comme l'un des plus grands exploits de l'histoire du Celta[6].

Il arrive au FC Barcelone à l'orée de la saison 2004-2005 et y conquiert notamment deux Ligue des champions (en 2006 puis en 2009)[7]. Il termine sa carrière à Barcelone par un triplé historique en 2009, en remportant respectivement la Ligue des Champions, le Championnat d'Espagne et la Coupe d'Espagne[6].

Le 25 août 2009, il rejoint Manchester City où il signe un contrat d’une durée d’un an. Lors d'un match de FA Cup contre Scunthorpe le 24 janvier 2010, il se fait remarquer en marquant un but sur une frappe spectaculaire à longue distance[8]. Sans club après son départ de Manchester City à l'été 2010, il met un terme à sa carrière en juillet 2011[9].

En sélectionModifier

Sylvinho débute avec l'équipe nationale du Brésil le 28 mars 2001 lors d'un match contre l'Équateur, sous les ordres de l'entraîneur Émerson Leão. Au total il est sélectionné à six reprises en équipe nationale[2].

Carrière d'entraîneurModifier

Entraîneur adjointModifier

Deux mois après avoir mis fin à sa carrière de joueur, il devient en septembre 2011 entraîneur adjoint du Cruzeiro Esporte Clube[10]. Il y remporte le Championnat du Minas Gerais de football en 2011.

Il est ensuite entraîneur adjoint du Sport Club do Recife en 2012 et du Clube Náutico Capibaribe en 2013[4].

En juillet 2013, il intègre le staff des Corinthians, son club formateur, pour une saison, où il remporte le Championnat de São Paulo de football en 2013 et la Recopa Sudamericana la même année.

Il devient ensuite entraîneur adjoint puis coach technique de l'Inter Milan de 2014 à 2016. Cette année-là, le club de Corinthians lui propose le poste d'entraîneur numéro 1, mais il refuse, préférant intégrer l'équipe du Brésil en tant qu'entraîneur adjoint[11]. Il devient en parallèle sélectionneur de l'équipe du Brésil olympique en avril 2019[12].

Entraîneur de l'Olympique lyonnaisModifier

Le , il est libéré par la Confédération brésilienne de football[13]. Le jour-même, la chaîne RMC Sport annonce que Sylvinho a trouvé un accord avec l'OL et qu'il succédera à Bruno Génésio en tant qu’entraîneur de l'équipe première[14].

Le , l'OL officialise l'arrivée de Sylvinho en tant qu'entraîneur. Ce dernier signe avec le club un contrat de deux ans[15]. Cependant, le club annonce que Sylvinho doit au préalable passer un examen dans le courant du mois de juin afin d'obtenir la licence UEFA Pro A, le seul diplôme reconnu par la Confédération européenne et la France, pour pouvoir occuper la fonction d'entraîneur principal en Europe[16].

Après des matchs de préparations compliqués (1 victoire pour 4 défaites), il débute par deux victoires contre Monaco et contre Angers, respectivement sur le score de 3-0 et 6-0 pour le compte de la première et deuxième journée de Ligue 1 2019-2020[17]. Malgré ce début de saison prometteur, l'équipe ne parvient ensuite pas à confirmer et enchaîne les déconvenues en championnat (trois matches nuls et quatre défaites)[18].

Le 7 octobre 2019, suite à une ultime défaite dans le derby contre Saint-Etienne (défaite 1-0), l'Olympique lyonnais annonce mettre en œuvre une procédure pouvant aboutir à la rupture du contrat de travail de Sylvinho[19]. Quelques jours plus tard, il est remplacé dans ses fonctions par le français Rudi Garcia[20].

ProfilModifier

En tant que joueurModifier

Tous les joueurs brésiliens paraissent portés naturellement vers l'attaque. Bien que Sylvinho ait joué toute sa carrière au poste de défenseur latéral, il ne déroge pas à la règle. Le joueur de São Paulo possède une technique fine qui lui permettait une vraie participation aux phases offensives où ses centres millimétrés faisaient merveille.

Emmanuel Petit, qui fut son co-équipier à Arsenal, le décrit comme un joueur « à l'intelligence intuitive », techniquement habile dans le rôle de contre-attaquant à l'image des latéraux modernes[21].

En tant qu'entraîneurModifier

Vagner Mancini, qui l'a eu comme adjoint, le décrit comme un coach "exigeant" et "tactique", adepte d'un jeu basé sur la possession mais privilégiant les transitions de balle rapides vers l'avant[22].

Ses différentes expériences au Brésil et en Europe lui ont permis de se forger une réputation d'entraîneur polyglotte, pratiquant à la fois l'anglais, l'italien, l'espagnol et le portugais[5].

Statistiques détailléesModifier

En tant que joueurModifier

Statistiques de Sylvinho au 29 mai 2019[23],[24],[25]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
  Brésil Total
Division M B M B M B C M B M B M B
1995   SC Corinthians Série A 20 3 5 1 - - - - - - - 25 4
1996   SC Corinthians Série A 32 3 4 2 - - CL 9 0 - - 45 5
1997   SC Corinthians Série A 22 2 2 0 - - - - - - - 24 2
1998   SC Corinthians Série A 34 3 6 3 - - - - - - - 40 6
1999   SC Corinthians Série A 28 4 4 1 - - CL 9 1 - - 41 6
Sous-total 136 15 21 7 - - - 18 1 - - 175 23
1999-2000   Arsenal FC Premier League 31 1 5 0 1 0 C1+C3 1+8 0 2 0 48 1
2000-2001   Arsenal FC Premier League 24 2 3 0 - - C1 7 2 4 0 38 4
Sous-total 55 3 8 0 1 0 - 16 2 6 0 86 5
2001-2002   Celta Vigo Liga 23 0 2 0 - - C3 2 0 - - 27 0
2002-2003   Celta Vigo Liga 32 1 2 0 - - C3 3 0 - - 37 1
2003-2004   Celta Vigo Liga 29 0 5 0 - - C1 9 0 - - 43 0
Sous-total 84 1 9 0 - - - 14 0 - - 107 1
2004-2005   FC Barcelone Liga 21 0 - - - - C1 3 0 - - 24 0
2005-2006   FC Barcelone Liga 26 2 2 0 2 0 C1 1 0 - - 31 2
2006-2007   FC Barcelone Liga 13 0 4 0 1 0 C1+SE 2+1 0 - - 21 0
2007-2008   FC Barcelone Liga 14 0 4 0 - - C1 4 0 - - 22 0
2008-2009   FC Barcelone Liga 15 0 8 0 - - C1 7 1 - - 30 1
Sous-total 89 2 18 0 3 0 - 18 1 - - 128 3
2009-2010   Manchester City Premier League 10 0 5 1 - - - - - - - 15 1
Sous-total 10 0 5 1 - - - - - - - 15 1
Total sur la carrière 374 21 61 8 4 0 - 66 4 6 0 511 33

En tant qu'entraîneurModifier

Statistiques d'entraîneur de Sylvinho au 10 octobre 2019[23]
Club Début Fin Résultats
M V N D V. %
  Olympique lyonnais 7 2 3 2 28.50
Total 7 2 3 2 28.50

PalmarèsModifier

Palmarès collectif de Sylvinho
  SC Corinthians (5)   Arsenal FC (1)   FC Barcelone (8)   Équipe du Brésil


Palmarès en tant qu'adjoint ou préparateur
  Cruzeiro  Corinthians
- Championnat du Minas Gerais de football en 2011 - Championnat de São Paulo de football en 2013

- Recopa Sudamericana en 2013


Palmarès en tant qu'entraineur
Olympique Lyonnais
- Emirates Cup

RéférencesModifier


  1. « Communiqué de presse » (consulté le 13 novembre 2019)
  2. a et b « Fiche de Sylvinho », sur L'Équipe.fr
  3. Aymeric Advinin, « OL : qui est Sylvinho, l'homme qui devrait succéder à Bruno Genesio? », Le Dauphine,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mai 2019)
  4. a et b « Cinq choses à savoir sur le Brésilien Sylvinho, proche de devenir le nouvel entraîneur de l'OL », Lequipe,‎ (lire en ligne, consulté le 17 mai 2019)
  5. a et b Anthony Faure, « Ligue 1 : qui est Sylvinho, le nouvel entraîneur de Lyon ? », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mai 2019)
  6. a et b Maxime Barbaud, « OL : ce qu’il faut savoir sur Sylvinho », Foot Mercato,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mai 2019)
  7. « Ligue 1 : L'ex-joueur du Barça, Sylvinho, probable futur entraîneur de l'Olympique lyonnais », France Info,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mai 2019)
  8. (en) Sam Lyon, « Scunthorpe 2 - 4 Man City », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mai 2019)
  9. « Sylvinho arrête sa carrière », lequipe.fr, (consulté le 8 juillet 2011)
  10. (pt) Leonardo Simonini, « Ex-jogador Sylvinho assume a função de auxiliar técnico de Vágner Mancini », sur globoesporte.globo.com, (consulté le 17 mai 2019)
  11. Joseph Ruiz, « Que vaut Sylvinho, le futur entraîneur de l'OL », RMC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 17 mai 2019)
  12. (es) « Sylvinho, nuevo selecionador olímpico de Brasil », sur www.marca.com, (consulté le 17 mai 2019)
  13. « Brésil : adjoint de Tite, Sylvinho quitte la Seleçao », sur www.lequipe.fr, (consulté le 17 mai 2019)
  14. « France : Sylvinho arrive à l'OL », sur www.lequipe.fr, (consulté le 17 mai 2019)
  15. « Cinq choses à retenir de la conférence de presse de Juninho et Sylvinho à l'OL », Lequipe,‎ (lire en ligne, consulté le 28 mai 2019)
  16. « Lyon : Sylvinho passe son diplôme d'entraîneur », Lequipe,‎ (lire en ligne, consulté le 23 mai 2019)
  17. « Ligue 1 : l'OL commence fort à Monaco », Lequipe,‎ (lire en ligne, consulté le 14 août 2019)
  18. François Kulawik, « OL, les chiffres qui font peur », Sports.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 10 juillet 2019)
  19. https://twitter.com/OL/status/1181281713336569856
  20. Bilel Ghazi, « Rudi Garcia à Lyon, c'est bouclé », sur L'Équipe,
  21. « Emmanuel Petit : "Sylvinho est un gars humainement incroyable" », RMC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 23 mai 2019)
  22. « OL : Des révélations précises sur Lyon version Sylvinho », FooT01,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mai 2019)
  23. a et b « Fiche de Sylvinho », sur footballdatabase.eu
  24. https://www.resultados-futbol.com/jugador/1996/Sylvinho
  25. « Fiche de Sylvinho », sur transfermarkt.fr

Liens externesModifier