Sylvain Guintoli

pilote de vitesse et d'endurance moto français

Sylvain Guintoli
Image illustrative de l’article Sylvain Guintoli
Sylvain Guintoli Pilote Suzuki MotoGP Test Team
Biographie
Date de naissance (41 ans)
Lieu de naissance Drapeau de la France Montélimar (Drôme)
Nationalité Française
Site web SylvainGuintoli
Carrière professionnelle
Années d'activité Depuis 2000
Équipe Suzuki Endurance Racing Team
Statistiques
Course Pole Vic. Pod.
WorldSBK 174 4 9 42
EWC 8 2 3 4
MotoGP 48 - - -
250 cm3 80 - - 1
Palmarès
1er 2e 3e
WorldSBK 1 1
EWC 1 1
Ch. France 250 1
Ch. Europe 250 ' 1

Sylvain Guintoli, né le à Montélimar, est un pilote de vitesse moto et d'endurance français. Il a notamment remporté le championnat du monde de Superbike 2014[1] , le Championnat du monde d'endurance moto en 2021, ainsi que les 24 Heures du Mans moto en 2021 et 2022.

Biographie modifier

Il participe à quelques compétitions de scooter dès l'âge de 12 ans et devient l'année suivante le plus jeune champion de France de vitesse en 1995.

Il est sélectionné en 2000 par l'Équipe de France Espoir avec laquelle il devient Champion de France 250 cm3 et se classe troisième en Championnat d'Europe 250 cm3. Propulsé en Grand Prix l'année suivante, il réalise de très belles performances, notamment au Grand Prix d'Assen où il terminera quatrième après avoir été 19e à la fin du premier tour sur une piste mouillée.

Il est pilote essayeur chez Yamaha en 2002 dans la catégorie 500 cm3. Premier podium à Assen en 2003, Sylvain est un pilote rapide et régulier. Il est sacré meilleur pilote privé 250 cm3 en 2005.

En 2007 et 2008 il devient pilote de MotoGP, avec comme meilleur résultat une quatrième place à Motegi, Japon en 2007.

En 2009 Sylvain s'oriente vers le Superbike. Il devient Champion du Monde Superbike en 2014 lors de la dernière course, et première course de nuit de l'histoire du WSBK au Qatar, grâce à un magnifique doublé face à Tom Sykes, le .

En 2017, Sylvain intègre Suzuki comme pilote Superbike et de développement MotoGP.

À partir de 2019, il devient consultant pour la chaîne de télévision française Canal+, nouveau diffuseur des Grands Prix de MotoGP, Moto2 et Moto3 pour la France[2].

Il participe aussi au championnat d'endurance moto EWC, il remportera le titre de champion du monde en 2021 au sein du team Yoshimura SERT Motul.

Depuis mars 2020, il propose sur sa chaîne YouTube du contenu vidéoludique éducatif dans lequel il aborde en détail les techniques et fonctionnements de la moto sur circuit.

Saison 2007 modifier

En 2007, il passe en catégorie MotoGP avec l'équipe Tech 3 sur la Yamaha Dunlop.

Il rentre dans les points pratiquement à chaque Grand Prix. Il réalise un coup d'éclat au GP de France, sur le circuit du Mans. Auteur d'un départ moyen, il remonte tout le monde en seulement quatre tours, et se retrouve premier du Grand Prix devant son compatriote Randy De Puniet. Le destin décidera qu'ils chuteront tous les deux, mais Sylvain remontera sur sa moto pour terminer à la dixième place.

Au Grand Prix du Japon, sur une piste séchante, il passe les pneus slicks très rapidement. Il est l'auteur d'une remontée mémorable. Il échouera au pied du podium.

Une superbe première saison dans la catégorie reine qu'il achève avec 50 points, à l'image de son numéro favori qu'il arbore depuis toujours en référence à ses débuts dans les petites cylindrées. Il termine le championnat 2007 à la seizième place et meilleur "Rookie".

Saison 2008 modifier

Sylvain Guintoli dispute la saison 2008 au sein du team Alice. Il pilote la Ducati Desmosedici GP8 équipée de pneus Bridgestone.

Après onze courses, il est à la quinzième place au classement général avec 38 points.

Sylvain réalise une très belle performance sous la pluie sur le Sachsenring en Allemagne. Malgré une panne électronique qui le conduit à désactiver l'aide au pilotage, il se bat à l'ancienne et termine à la sixième place.

Régulier au cours de la saison, il engrange les points ce qui lui permet d'être treizième au classement général avec 56 points. Pour sa deuxième saison en MotoGP, il domine largement son compatriote Randy de Puniet qu'il devance au classement final pour la première fois de sa carrière.

Saison 2009 modifier

Alors deuxième du British Superbike, il est envoyé au sol lors du tour de chauffe par l'Australien Joshua Brooks juste avant le début de la troisième manche du championnat. Il se blesse et est forfait pour le reste de la saison. Malgré une saison difficile pour cause de blessure, Francis Batta, directeur de l'équipe Suzuki Alstare, l'embauche pour la saison 2010 au championnat du monde de Superbike (WSBK) à la place du japonais Yukio Kagayama. Max Neukirchner étant encore blessé, Sylvain Guintoli fera ses débuts au WSBK lors de la dernière épreuve à Portimão au Portugal.

Carrière en vitesse moto modifier

Statistiques par catégorie modifier

Année Compétitions Courses Poles Podiums Victoires 2e place 3e place Meilleur tour Titres
2009-2017 Superbike 174 4 42 9 18 15 12 1 (2014)
2009 Superbike Britannique 10 1 4 1 1 2 0 0
2002; 2007-2008; 2011 MotoGP 48 0 0 0 0 0 0 0
2000-2001 ; 2003-2006 250 cm3 80 0 1 0 0 1 0 0

Statistiques par saison modifier

Année Cat. Équipe Moto Courses Vict. Podiums Poles Mtour Pts Position
2000 250 cm3 Honda 1 - - - - 0 -
2001 250 cm3   Équipe de France - SCRAB GP Aprilia 16 - - - - 44 14e
2002 MotoGP   Yamaha Tech3 Yamaha 1 - - - - 0 -
2003 250 cm3   Campetella Racing Aprilia 15 - 1 - - 101 10e
2004 250 cm3   Campetella Racing Aprilia 16 - - - - 42 14e
2005 250 cm3   Équipe de France - SCRAB GP Aprilia 16 - - - - 84 10e
2006 250 cm3   Équipe de France - SCRAB GP Aprilia 16 - - - - 96 9e
2007 MotoGP   Dunlop Yamaha Tech3 Yamaha 16 - - - - 50 16e
2008 MotoGP   Alice Team Ducati 16 - - - - 67 13e
2009 British Superbike   Worx Crescent Suzuki Suzuki 10 1 4 1 0 114 11e
2009 Superbike   Team Suzuki Alstare Suzuki 2 - - - - 6 33e
2010 Superbike   Team Suzuki Alstare Suzuki 26 - - - 1 197 7e
2011 Superbike   Team Effenbert-Liberty Racing Ducati 25 - 3 - 1 210 6e
2011 MotoGP   Pramac Racing Team Ducati 1 - - - - 0 -
2012 Superbike   Team Effenbert-Liberty Racing

  Pata Racing Team

Ducati 25 3 7 1 2 214 7e
2013 Superbike   Aprilia Racing Team Aprilia 27 1 14 1 2 402 3e
2014 Superbike   Aprilia Racing Team Aprilia 24 5 16 2 6 416 1er
2015 Superbike   Pata Honda World Superbike Team Honda 26 - 1 - - 218 6e
2016 Superbike   Pata Yamaha Official WorldSBK Team Yamaha 18 - 1 - - 141 11e

Carrière en championnat du monde d'endurance moto modifier

Statistiques en Championnat du Monde d'Endurance FIM[3]
Saison Moto Équipe Courses Victoires Podiums Poles MT Pts. Pos.
2021 Suzuki GSX-R1000R Yoshimura SERT Motul 4 2 3 1 1 175.5 1er
2022 3 1 1 0 1 109 2e
2023 * 1 0 0 1 0 23 * 7e *
Total 8 3 4 2 2 307.5

*Saison en cours

Notes et références modifier

  1. « Guintoli champion du monde », L'Équipe, (consulté le ).
  2. « Canal+ dévoile son dispositif MotoGP », sur franceracing.fr
  3. « FIM Endurance World Championship - Calendrier », sur fim-moto.com (consulté le )

Voir aussi modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier