Syktyvkar

ville de Russie

Syktyvkar (en russe : Сыктывкар, en komi : Сыктывкар) est une ville de Russie et la capitale de la république des Komis. Sa population s'élevait à 241 982 habitants en 2014.

Syktyvkar
(ru) Сыктывкар
Blason de Syktyvkar
Héraldique
Drapeau de Syktyvkar
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Nord
District fédéral Nord-Ouest
Sujet fédéral Drapeau de la République des Komis République des Komis
Okroug urbain Okroug urbain de Sktyvkar
Code OKATO 87 401
Indicatif (+7) 8212
Démographie
Population 220 042 hab. (2023)
Densité 1 448 hab./km2
Géographie
Coordonnées 61° 40′ nord, 50° 49′ est
Altitude 172 m
Superficie 15 200 ha = 152 km2
Fuseau horaire UTC+03:00 (MSK)
Heure de Moscou
Divers
Fondation 1586
Statut Ville depuis 1780
Ancien(s) nom(s) Oust-Syssolsk
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Russie européenne
Voir sur la carte topographique de Russie européenne
Syktyvkar
Géolocalisation sur la carte : république des Komis
Voir sur la carte topographique de république des Komis
Syktyvkar
Géolocalisation sur la carte : Russie
Voir sur la carte topographique de Russie
Syktyvkar
Liens
Site web www.syktyvkar.komi.com

Géographie

modifier

Syktyvkar se trouve à l'ouest de l'Oural, à 1 005 km au nord-est de Moscou[1].

La ville est construite sur la rive gauche de la Vytchegda, dans le delta de la Syssola sous le nom d'Oust-Syssolsk (ce qui signifie « embouchure de la Syssola » en russe). Les Komis qui habitent la région nomment en komi Syktyv la rivière Syssola.

Histoire

modifier

Préhistoire

modifier

Dans la périphérie nord-est de la Syktyvkar, entre le village d'Ozel et le village de Sedkyrkechtch, sur les rives du lac Enty, d'anciennes habitations datant de l'ère néolithique ont été découvertes[2].

XVIe et XVIIe siècles

modifier

L'histoire de Syktyvkar commence au XVIe siècle, avec l'habitation de Zyryansk par des personnes qui venaient des villages situés plus haut le long de la rivière Syssola[pas clair][3].

La colonisation de la zone s'est faite rapidement, car elle a été facilitée par la position géographique de Syktyvkar au confluent des deux rivières navigables — la Vytchegda et la Syssola, qui représentaient à l'époque une grande voie navigable reliant le territoire de l'actuelle République des Komis à la région de Sibérie et de la région de l'actuel Kraï de Perm, d'abord par des « portages », puis par le « canal nord de Catherine », spécialement construit sur le territoire de l'actuel raïon d'Oust-Koulom de la république des Komis[2].

Le cimetière d'Oust-Syssola, situé au confluent de la rivière Syssola et de la Vytchegda, a été mentionné pour la première fois dans le centième livre des scribes de Yaren en 1586[4].

Il y avait une église de Saint-George en bois et 9 fermes[2] : 3 cours du clergé de l'église et 6 fermes paysannes. Le cimetière comptait 48 habitants. Près du cimetière, sur le territoire de la ville moderne, il y avait les hameaux de Kamenny, Emovsky, Ereminsky, Ivanovsky, Fedorovsky, Kamenisty, Ivan Vezhov, Orinitsa, Borovinka, Ilyinsky, Gudnikovo, le village de Petrovskaya la colonie de Chulgin.

Selon l'historien Mikhaïl Rogatchev, en 1586, le cimetière d'Oust-Syssolsk était déjà le centre administratif et ecclésiastique de la paroisse, puisqu'il contenait la plus ancienne église d'Oust-Syssolsk, construite en bois[5].

XVIIIe et XXe siècles

modifier

Par le décret de Catherine II du 25 janvier 1780, le gouvernement de Vologda a été formé dans un ensemble de dix-neuf comtés[6]. Dans ce cadre, le village d'Oust-Syssola a été transformé en chef-lieu d'Oust-Syssolsk. Selon le cadastre général, il y avait à cette époque 324 maisons dans la ville, dans lesquelles vivaient 1727 personnes[2].

Le 10 février 1780, l'impératrice Catherine II donne le statut de ville à Syktyvkar. Le 10 septembre 1780, dans la maison du marchand Soukhanov, en présence d'importants fonctionnaires provinciaux de Vologda, une inauguration officielle de la nouvelle ville eut lieu avec un dîner. Les célébrations ont été annoncées par la sonnerie de la cloche de la cathédrale de la Trinité[7]. Le 2 octobre 1780 ( dans le calendrier grégorien), les armoiries d'Oust-Syssolsk ont été approuvées, qui représentaient un dessin, dans la moitié inférieure duquel un ours était représenté allongé dans une tanière[8].

En 1784, des villages voisins ont été ajoutés au chef-lieu : Kiroul, Podgorye, Half, Kokoulkar, Tentyoukovgrezd, Mikoul et plusieurs autres[7]. En 1795, il y avait 1753 marchands et commerçants à Oust-Syssolsk. En 1833, il y avait 487 cours, 4 églises, une école religieuse avec 45 élèves, un hôpital avec 6 lits, 2390 personnes, "la plus grande partie d'entre eux étant des Komis[2].

Au XIXe siècle, Oust-Syssolsk s'est transformé en un grand centre commercial du Nord. Les routes commerciales de Petchora, Perm et Vyatka y convergent[2]. En 1858, 3167 personnes vivaient dans la ville[2].

Époque soviétique

modifier

Conformément au décret du Comité exécutif central panrusse du 22 août 1921, Oust-Syssolsk est devenu le centre administratif de la nouvelle région autonome des Komis[9].

En février 1924, lors d'une réunion municipale des communistes, le secrétaire du Comité régional du RKP (b) de la région autonome de Komi Afanassy Tchirkov proposa de renommer Oust-Syssolsk en « Vladimir-Lénine ». Malgré la volonté et le soutien des communistes venant du secrétaire du comité régional, le changement de nom n'a pas eu lieu[10],[11].

Par un décret du Présidium du comité central de l'Union soviétique du 26 mars 1930, en l'honneur du 150e anniversaire du statut de la ville, Oust-Syssolsk reçut le nom en langue komi de Syktyvkar (Syktyv est le nom komi de la Syssola, et kar signifie « ville »)[6],[12].

En 1930, une scierie, une imprimerie, une centrale électrique, des établissements d'enseignement avec 1667 étudiants, des établissements médicaux (173 lits), 17 établissements commerciaux fonctionnaient dans la ville.

Depuis le 5 décembre 1936, Syktyvkar est la capitale de la République socialiste soviétique autonome des Komis ou ASSR Komi (aujourd'hui la République des Komis)[13].

Selon le recensement de 1959, la population de Syktyvkar était de 64 000 personnes.

En 1989, 242 000 personnes vivaient à Syktyvkar, dont 225 800 vivaient dans la ville même (dont 57 600 dans le district d'Ezhva), 4 300 personnes à Verkhnyaya Maksakovka, 289 dans le Verkhnyaya Myrtyyu et 690 à Vyltydor , à Krasnozatonsky - 9100, à Sedkyrkeshche - 2412, à Trekhozerka - 491 personnes.

Population

modifier

Recensements (*) ou estimations de la population[14]

Évolution démographique
1782 1795 1825 1833 1840
1 7271 7532 2582 3933 113
1847 1856 1863 1867 1870
3 2123 0393 4773 5393 570
1885 1897 1910 1913 1920
4 2254 4645 2605 6002 813
1923 1926 1931 1937 1939
4 2175 0687 70018 26024 000
1959 1967 1970 1973 1976
64 461102 000125 088142 000157 000
1979 1982 1986 1989 1992
170 980186 000218 000232 117225 800
1996 1998 2000 2001 2002
229 600230 800229 700228 100230 011
2003 2004 2005 2006 2007
230 000228 000228 900229 000229 200
2008 2009 2010 2011 2012
231 000232 961235 006240 112238 586
2013 2014 2015 2016 2017
240 111241 982242 718243 536244 646
2018 2019 2021 2023 -
245 083244 797220 580220 042-

Syktyvkar bénéficie d'un climat de type continental avec de fortes amplitudes thermiques saisonnières. L'hiver est très froid et l'été (période durant laquelle les températures moyennes journalières sont supérieures à 15 °C) est bref. La neige recouvre le sol en moyenne 149 jours par an de la mi-octobre à la mi-avril. Le manteau neigeux peut atteindre une épaisseur de 127 cm à la fin de l'hiver (la valeur moyenne est de 57 cm en mars).

  • Température record la plus froide : −46,6 °C ()
  • Température record la plus chaude : 35,3 °C ()
  • Nombre moyen de jours avec de la neige dans l'année : 153
  • Nombre moyen de jours de pluie dans l'année : 122
  • Nombre moyen de jours avec de l'orage dans l'année : 19
  • Nombre moyen de jours avec du blizzard dans l'année : 26
Relevé météorologique de Syktyvkar
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −19,1 −16,2 −8,3 −3,3 3,1 9,3 11,6 7,8 3,5 −1,8 −10,7 −14,1 −3,2
Température moyenne (°C) −15,2 −12,8 −5,3 1,4 8,1 14,7 17,1 13,3 7,5 0,7 −7,3 −11,7 0,9
Température maximale moyenne (°C) −11,4 −8,3 1,4 6,5 13,8 20,4 22,4 17,7 11,3 3,5 −4,9 −7,3 5,4
Précipitations (mm) 34 29 26 32 41 70 69 62 56 61 48 41 569
Source : Le climat à Syktyvkar (en °C et mm, moyenne mensuelles) Pogoda.ru.net


Transports

modifier

La ville est desservie par l'aéroport de Syktyvkar (en) and aérodrome du sud-ouest de Syktyvkar (en).

Syktyvkar est l'extrémité de la route   (Tcheboksary-Kirov-Syktyvkar) longue de 872 kilomètres.

La gare de Syktyvkar (ru) à des liaisons avec Moscou, Saint-Pétersbourg, Usinsk, Koslan et Vorkuta.

Jumelages

modifier
 
Jumelages et partenariats de Syktyvkar. 
Jumelages et partenariats de Syktyvkar. 
VillePaysPériode
 Atyraou Kazakhstan
 Cullera[15] Espagnedepuis
 Debrecen[15],[16],[17] Hongriedepuis
Kemer[18] Turquie
Los Altos[15] États-Unisdepuis
 Lovetch[15],[19],[20] Bulgariedepuis le
 Mahiliow[15] Biélorussie
Taiyuan[15] Chinedepuis

Galerie

modifier

Notes et références

modifier
  1. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  2. a b c d e f et g (ru) Putintsev, V. V., Syktyvkar, Коми книжное издательство,‎
  3. (ru) « Сыктывкар », sur biblioclub.ru, Encyclopédie historique soviétique (consulté le )
  4. Jerebtsov et al. 2002, p. 19.
  5. (ru) Mikhail Rogachev, « Самое-самое в Усть-Сысольске: лекция Михаила Рогачёва об истории Сыктывкара » [« Le meilleur d'Oust-Sysolsk : une conférence de Mikhail Rogachev sur l'histoire de Syktyvkar »], Республика Коми,‎ (consulté le )
  6. a et b Jerebtsov et al. 2002, p. 49.
  7. a et b (ru) « Общие сведения и история Сыктывкара » [« Informations générales et histoire de Syktyvkar »], sur nesiditsa.ru (consulté le )
  8. Jerebtsov et al. 2002, p. 50.
  9. Jerebtsov et al. 2002, p. 144.
  10. Jerebtsov et al. 2002, p. 152.
  11. (ru) Artur Artev, « Город Ленина на Сысоле » [« Ville de Lénine sur la Sysola »], sur respublika11.ru (consulté le )
  12. (ru) I.L.Zherebtsov, M.V.Taskaev, M.B.Rogachev, B.R.Kolegov, « Историческая хроника. Республика Коми с древнейших времен » [« Chronique historique. République des Komis depuis l'Antiquité »], sur illhkomisc.ru (consulté le )
  13. Jerebtsov et al. 2002, p. 201.
  14. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(ru) « Office fédéral de statistiques, Recensement de la population russe de 2010 », sur www.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la fédération de Russie au 1er janvier 2012 » [rar], sur gks.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la fédération de Russie au 1er janvier 2013 » [rar], sur gks.ru
  15. a b c d e et f « http://сыктывкар.рф/administration/upravlenie-informatsii-i-organizatsionnoj-raboty/novosti/19945-stolitsu-komi-s-ocherednym-vizitom-posetit-delegatsiya-tajyuanya-pobratima-syktyvkara »
  16. « https://www.debrecen.hu/assets/media/file/hu/18334/debrecen2023-bid-book-final.pdf »
  17. « https://www.debrecen.hu/hu/debreceni/testvervarosok/sziktivkar »
  18. « https://www.kemer.bel.tr/en/our-cities/komi-cumhuriyeti-siktivkar1.html »
  19. « http://www.cidadesglocais.org/index.php?municipio=45#.WgDEzYgxmHs »
  20. « https://www.lovech.bg/bg/pobratimeni-gradove/siktivkar-rusiya »

Voir aussi

modifier

Bibliographie

modifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (ru) I.L. Jerebtsov, M.V. Taskaïev, M.B. Rogatchev et B.R. Kolegov, Историческая хроника. Республика Коми с древнейших времен [« Chronique historique. République de Komi depuis l'Antiquité »], Syktyvkar, maison d'édition de livres Komi,‎ , 344 p. (lire en ligne).  

Liens externes

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :