Swimming Upstream

film sorti en 2003
Swimming Upstream
Réalisation Russell Mulcahy
Scénario Tony Fingleton (en)
Musique Reinhold Heil
Johnny Klimek
Pays d’origine Drapeau de l'Australie Australie
Genre drame biographique
Durée 114 minutes
Sortie 2003


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Swimming Upstream est un film australien réalisé par Russell Mulcahy, sorti en 2003. Il s'agit d'un film biographique de nageur australien Tony Fingleton (en), médaillé d'argent aux jeux de l'Empire britannique et du Commonwealth de 1962.

SynopsisModifier

Au milieu des années 1950, Tony Fingleton vit à Brisbane avec sa famille : ses parents Harold et Dora Fingleton et ses quatre frères et sœurs. La vie est dure pour lui, entre un père violent et alcoolique et une mère dépressive. Les enfants Fingleton trouvent alors refuge dans la natation. Tony et son frère John se découvrent être de bons nageurs. Au début des années 1960, Tony participe à de grandes compétitions comme les jeux de l'Empire britannique et du Commonwealth de 1962.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre original et français : Swimming Upstream
  • Réalisation : Russell Mulcahy
  • Scénario : Tony Fingleton, d'après l'autobiographie Swimming Upstream de Tony Fingleton et Diane Fingleton
  • Direction artistique : Laurie Faen
  • Décors : Roger Ford
  • Costumes : Angus Strathie
  • Photographie : Martin McGrath
  • Montage : Marcus D'Arcy
  • Musique : Reinhold Heil et Johnny Klimek
  • Production : Howard Baldwin, Karen Elise Baldwin et Paul Pompian
Producteurs délégués : Tony Fingleton, William J. Immerman et Andrew Mason

DistributionModifier

ProductionModifier

Le tournage a lieu dans plusieurs États australiens : le Queensland (Brisbane et son quartier Fortitude Valley, Spring Hill), l'Australie-Occidentale (Perth) et en Nouvelle-Galles du Sud (Sydney et sa piscine olympique)[2].

AccueilModifier

Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, Swimming Upstream récolte 61% d'opinions favorables pour 38 critiques et une note moyenne de 5,710[3]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 58100 pour 14 critiques[4].

Le frère de Tony Fingleton, John, est très critique par rapport à des évènements relatés dans le film et publiera en 2011 un livre à propos de ses parents, Surviving Maggie[5],[6].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier