Swain (cheval)

Cheval de course

Swain
Image illustrative de l’article Swain (cheval)
Casaque de Godolphin

Père Nashwan
Mère Love Smitten
Père de mère Key to The Mint
Sexe Étalon
Naissance 12 février 1992
Pays de naissance Drapeau de l'Irlande Irlande
Mort 27 juillet 2022
Pays d'entraînement Drapeau de la France France
Éleveur Mohammed Al Maktoum
Propriétaire Cheikh Mohammed
Godolphin
Entraîneur André Fabre
Saeed bin Suroor
Rating Timeform 134
Nombre de courses 22
Nombre de victoires 10 (10 places)
Gains en courses $ 3 797 566
Distinction Cheval d'âge de l'année en Europe (1998)
Principales victoires Coronation Cup (1996)
King George VI and Queen Elizabeth Diamond Stakes (1997, 1998)
Champion Stakes (1998)

Swain (1992-2022) est un cheval de course pur-sang, meilleur cheval d'âge d'Europe en 1998.

Carrière de courses modifier

 
Casaque de Cheikh Mohammed

Swain déboule tardivement mais comme un bulldozer, en mai 1995, trop tard pour préparer les classiques de printemps. Mais d'emblée il montre sa puissance et sa tenue, alignant cinq victoires en autant de sorties, et grimpant les échelons jusqu'au Grand Prix de Deauville, qu'il remporte en août. Invaincu, et n'ayant pas montré ses limites, Swain s'aligne ensuite au départ du Prix de l'Arc de Triomphe dont il est, malgré son parcours atypique qui ne lui a pas encore fait fréquenter les groupe 1, il est le deuxième favori derrière un autre 3 ans étrange, Lammtarra. C'est ce dernier qui s'impose, étoile filante qui n'aura foulé les hippodromes qu'à quatre reprises, mais Swain, bon troisième, n'a pas à rougir pour sa première sortie en pareille compagnie.

En 1996, Swain effectue sa rentrée dans le Prix Ganay à Longchamp où il conclut à la troisième place, puis pour son premier déplacement à l'étranger il s'adjuge la Coronation Cup à Epsom, au nez et à la barbe de son compagnon de casaque Singspiel, cheval tardif qui commence à peine à s'affirmer parmi les tout meilleurs. Dans le Grand Prix de Saint-Cloud, il trouve sur sa route le 3 ans Hélissio, mais il remporte sa préparatoire pour l'Arc, le Prix Foy, face à l'Anglais Pentire, vainqueur en juillet des King George VI & Queen Elizabeth Stakes. Dans le grand rendez-vous d'octobre, pourtant, il échoue au pied du podium tandis que Hélissio s'envole, mais termine sa saison par une bonne troisième place dans la Breeders' Cup Turf derrière Pilsudski et Singspiel.

La saison 1997 est courte pour Swain, qui arbore une nouvelle casaque toute bleue, celle de l'écurie Godolphin que son propriétaire et éleveur, Cheikh Mohammed, a lancé pour rassembler les effectifs de la famille Maktoum. Ayant quitté les boxes d'André Fabre à Chantilly pour ceux de Saeed bin Suroor à Newmarket, il l'étrenne tardivement, en juillet, dans les Princess of Wales's Stakes, un groupe 2 dans lequel il échoue d'une courte tête face à Shantou, vainqueur du St. Leger 1996 qui est resté, lui, sous les couleurs de l'écurie personnelle de Cheikh Mo. Dans les King George, Swain signe le plus beau succès de sa carrière et prend une double revanche sur Pilsudski, deuxième, et Hélissio, troisième. De quoi envisager avec sérénité une troisième participation au Prix de l'Arc de Triomphe, mais ce sera la moins fructueuse, puisqu'il ne peut faire mieux que septième de cette édition survolée par le crack Peintre Célèbre, sous la selle de celui qui devient son partenaire privilégié, Lanfranco Dettori.

Mais Swain n'est pas fini. À 6 ans, il réapparaît du côté de Nad Al Sheba pour la Dubaï World Cup, cette course aux millions créée par son propriétaire. Bien qu'il découvre à cette occasion une surface, le dirt, où en bon européen il n'a jamais posé le sabot, il ne s'incline qu'à l'issue d'une lutte acharnée face au champion américain Silver Charm. Placé ensuite dans la Coronation Cup et les Hardwicke Stakes, il renoue avec le succès dans les King George, où il met à la raison le Derby-winner High-Rise, et devient ainsi, non seulement le premier cheval à réussir un doublé dans cette sorte d'Arc de l'été qu'est la grande épreuve d'Ascot depuis l'inoubliable Dahlia (seule la grande Enable les imitera plus tard, réussissant même un triplé), mais aussi le plus vieux vainqueur au palmarès de cette course. Vétéran superbe, Swain enchaîne avec les Champion Stakes, où il défait l'excellente Alborada, ces deux succès lui vaudront en fin d'année le titre de cheval d'âge européen de l'année. Plutôt que retenter sa chance pour la quatrième fois dans l'Arc, Swain achève sa carrière dans la Breeders' Cup Classic, chasse gardée des Américains où il s'aventure fort de son unique et bonne expérience du dirt à Dubaï. La course est relevée et il fait très bonne figure, accrochant la troisième place derrière Awesome Again et Silver Charm, et devant Victory Gallop et autres Skip Away. Swain peut, après dix victoires et dix places en vingt-deux sorties, se retirer au haras nanti d'un formidable palmarès.

Résumé de carrière modifier

Date Hippodrome Pays Course Statut Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
1995, 3 ans
1er mai Saint-Cloud   France Prix Birum Maiden 2 800 m T. Jarnet 1er / 9 3 Deydamar
23 mai Saint-Cloud   France Prix Or du Rhin Conditions 2 800 m T. Jarnet 1er / 7 1 Shanawi
16 juin Saint-Cloud   France Prix du Lys Gr. 3 2 800 m T. Jarnet 1er / 5 2 ½ Madaiyn
10 août Chantilly   France Prix de Reux Listed 2 500 m T. Jarnet 1er / 6 enc. Lord of Appeal
27 août Deauville   France Grand Prix de Deauville Gr. 2 2 500 m T. Jarnet 1er / 9 3/4 Zilzal Zamaan
1er octobre Longchamp   France Prix de l'Arc de Triomphe Gr. 1 2 400 m M. Kinane 3e / 16 2 ¾ Lammtarra
1996, 4 ans
28 avril Longchamp   France Prix Ganay Gr. 1 2 100 m T. Jarnet 3e / 10 3/4 Valanour
8 juin Epsom   Royaume-Uni Coronation Cup Gr. 1 2 400 m L. Dettori 1er / 4 enc. Singspiel
30 juin Saint-Cloud   France Grand Prix de Saint-Cloud Gr. 1 2 400 m T. Jarnet 2e / 9 1 Hélissio
15 septembre Longchamp   France Prix Foy Gr. 2 2 400 m T. Jarnet 1er / 5 1/2 Pentire
6 octobre Longchamp   France Prix de l'Arc de Triomphe Gr. 1 2 400 m T. Jarnet 4e / 16 6 Hélissio
26 octobre Woodbine   Canada Breeders' Cup Turf Gr. 1 2 400 m O. Peslier 3e / 14 2 ½ Pilsudski
1997, 5 ans
8 juillet Newmarket   Royaume-Uni Princess of Wales's Stakes Gr. 2 2 400 m M. Kinane 2e / 7 tête Shantou
26 juillet Ascot   Royaume-Uni King George VI & Queen Elizabeth St. Gr. 1 2 400 m J. A. Reid 1er / 8 1 Pilsudski
18 septembre Newbury   Royaume-Uni Arc Trial Listed 2 200 m L. Dettori 3e / 5 tête Posidonas
5 octobre Longchamp   France Prix de l'Arc de Triomphe Gr. 1 2 400 m L. Dettori 7e / 18 8 Peintre Célèbre
1998, 6 ans
28 mars Nad Al Sheba   Dubaï Dubaï World Cup Gr. 1 2 000 m M. Kinane 2e / 9 cte tête Silver Charm
5 juin Epsom   Royaume-Uni Coronation Cup Gr. 1 2 400 m L. Dettori 2e / 7 1 ¼ Silver Patriarch
19 juin Ascot   Royaume-Uni Hardwicke Stakes Gr. 2 2 400 m L. Dettori 3e / 7 2 Posidonas
25 juillet Ascot   Royaume-Uni King George & Queen Elizabeth St. Gr. 1 2 400 m L. Dettori 1er / 8 1 High-Rise
12 septembre Leopardstown   Irlande Irish Champion Stakes Gr. 1 2 000 m L. Dettori 1er / 8 1 Alborada
7 novembre Churchill Downs   États-Unis Breeders' Cup Classic Gr. 1 2 000 m L. Dettori 3e / 10 1 Awesome Again

Au haras modifier

Sa retraite bien méritée, Swain la passe d'abord à l'antenne américaine de Shadwell, dans le Kentucky, où il reste avant d'émigré au Canada, à Ascot Stud dans l'Ontario en 2010. Il n'a connu qu'un succès limité comme étalon, et a vu passer son tarif de $ 35 000 lors de sa première saison à $ CAN 3 500 lors de sa dernière en 2011. Il a toutefois donné une lauréate de groupe 1, Dimitrova, qui s'adjugea les Flower Bowl Invitational Stakes. Après deux années au Canada, Swain fut mis à la retraite et renvoyé dans le Kentucky terminer ses jours à la Old Friends Retirement Farm, un haras accueillant de vieux champions[1]. Il y passera onze années, jusqu'à ses 30 ans, et il est euthanasié en 2022 en raison des infirmités dues à son grand âge[2].

Origines modifier

Swain est, avec l'Arc-winner Bago, le meilleur fils de Nashwan, prodigieux champion de Hamdan Al Maktoum qui aligna les succès dans les 2000 Guinées, le Derby, les Eclipse Stakes et les King George. Sa famille maternelle est une brillante lignée de championnes canadiennes élevée par E.P. Taylor, que l'on peut faire remonter à Nangela, deuxième des Natalma Stakes en 1967, et mère de Square Angel. Championne des 3 ans canadiennes en 1973 et membre du Hall of Fame des courses canadiennes, elle remporta les Canadian Oaks et, de l'autre côté de la frontière, pris la deuxième place des Natalma Stakes. Grande poulinière, elle est la mère de :

  • Kamar (1976, par Key to The Mint) : Canadian Oaks, meilleure 3 ans canadienne en 1979. Mère de :
  • Stellarette (1978, par Tentam) : Barbara Fritchie Handicap (Gr.3), mère de :
  • Love Smitten (1981, par Key to The Mint) : Apple Blossom Handicap (Gr.1), mère de :
    • Thief of The Hearts (In The Wings) : Prix de Condé (Gr.3)
    • Water Poet (Sadler's Wells) : Prix de Reux, meilleur étalon du XXe siècle au Vénézuela.
    • Swain
  • Dancing on a Cloud (1983, par Nijinsky) : Beverly D. Stakes.

Pedigree modifier

Origines de Swain (IRE), mâle bai brun né en 1992[3]
Père
Nashwan
1986
Blushing Groom
1974
Red God Nasrullah
Spring Run
Runaway Bride Wild Risk
Aimée
Height of Fashion
1979
Bustino Busted
Ship Yard
Highclere Queen's Hussar
Highlight
Mère
Love Smitten
1981
Key to The Mint
1969
Graustark Ribot
Flower Bowl
Key Bridge Princequillo
Blue Banner
Square Angel
1970
Quadrangle Cohoes
Tap Day
Nangela Nearctic
Angela's Niece (famille 14-c)

Références modifier

  1. (en) BloodHorse staff, « Swain among six pensioned Shadwell sires to move to Old Friends Retirement Farm », sur www.racingpost.com (consulté le )
  2. (en) Peter Scargill, « Godolphin superstar and dual King George hero Swain dies at the age of 30 », sur www.racingpost.com (consulté le )
  3. « Swain Horse Pedigree », sur www.pedigreequery.com (consulté le )