Susumu Nakanishi

universitaire japonais
Susumu Nakanishi
Susumu Nakanishi cropped 1 Susumu Nakanishi 201311.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (93 ans)
TokyoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
中西進Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université de Tokyo
Musashigaoka Senior High School (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
UniversitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Ikenobo College (en) (-)
Université municipale des arts de Kyoto ( - )
Université Tezukayama Gakuin (en) (-)
Osaka Women's University (d) (-)
Kokusai Nihon bunka kenkyū sentā. Kyoto, Japon (en) (-)
Université de Tsukuba (-)
Université de Seijo (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Susumu Nakanishi (中西進, Nakanishi Susumu?), né le à Tokyo[1],[2],[3], est un universitaire spécialiste de littérature japonaise et en particulier du Man'yōshū. Il est président honoraire du musée de la culture Man'yo[4], président du musée de littérature Koshinokuni[5],[6] et a été conférencier invité à l'université de Princeton[3].

Il est lauréat en 1970 du prix de l'Académie des sciences du Japon pour son travail de recherche en littérature comparée et sur le Man'yōshū[3],[7] et en 2013 de l'Ordre de la Culture[4],[6]. Il a été qualifié de « plus grand spécialiste vivant du Man'yōshū au Japon »[8].

Notes et référencesModifier

  1. Shūhei Yoshikawa, « Nakanishi-sensei ni kiku: Man'yō, soshite Nihon Dentō Bunka », Newsletter of the Research Centre for Japanese Traditional Music (Nihon Dentō Ongaku Kenkyū Sentā), Cente de recherche sur la musique japonaise traditionnelle, Université municipale des Arts de Kyoto, no 6,‎ , p. 5 (lire en ligne, consulté le )
  2. Tatsuo Hashimoto, « Man'yōshū maki-ichi, maki-ni no seiritsu nitsuite », Nara Joshi Daigaku 21-Seiki COE Program Hōkoku-shū, Wakate Kenkyū Shien Program, université pour femmes de Nara, vol. 20, no 1,‎ , p. 15 (lire en ligne, consulté le )
  3. a b et c Faculty of Letters, « Jinbun Gakkai Kōenkai », université Kokushikan, (consulté le )
  4. a et b « Shuku! Nakanishi Susumu Meiyo Kanchō ga Bunka-kunshō o Jushō », sur Complex of Manyo Culture official website, Nara Prefecture Complex of Manyo Culture, (consulté le )
  5. Susumu Nakanishi, « Kanchō Aisatsu », sur Koshinokuni Museum of Literature official website, Koshinokuni Museum of Literature (consulté le )
  6. a et b Haruyuki Ōmori, « Bunka-kunshō: Kōshinokuni Bungaku Kanchō Nakanishi Susumu-san: Jūrai-ijō ni shōjin shitai », Mainichi Shimbun, Tokyo, Mainichi Shimbun-sha, (consulté le )
  7. « Liste des lauréats du prix de 1961 à 1970 », sur Website of the Japan Academy, The Japan Academy, (consulté le )
  8. Hideo Levy, « The World in Japanese », université Stanford, (consulté le )

Source de la traductionModifier