Susanne Lothar

actrice allemande
Susanne Lothar
Description de cette image, également commentée ci-après
Susanne Lothar le 27 juin 2011.
Naissance
Hambourg, Allemagne
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemande
Décès (à 51 ans)
Berlin
Allemagne
Profession Actrice

Susanne Lothar, née à Hambourg le et morte à Berlin le , est une actrice allemande, incarnant notamment des personnages extrêmement fragiles voire torturés. Elle est considérée commeune actrice fétiche de Michael Haneke.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Susanne Lothar est la fille unique du couple d'acteurs Hanns Lothar (de son vrai nom Hanns Neutze) et Ingrid Andree[1]. Ils divorcent peu après sa naissance, en 1965. Son père décède peu avant ses sept ans, des suites d'une colique néphrétique. Elle grandit à Hambourg. Elle est la demi-sœur de Marcel Werner et la nièce de Horst Michael Neutze et Günther Neutze, tous comédiens.

CarrièreModifier

Elle s'inscrit d'abord à la Hochschule für Musik und Theater Hamburg, l'école supérieure de musique et d'art dramatique de Hambourg. Un an et demi plus tard, elle abandonne cette structure pour rejoindre en tant qu'élève une institution renommée en Allemagne, le Thalia Theater de Hambourg. Elle obtient ses premiers rôles dès 1980. En 1983, Eisenhans de Tankred Dorst lui vaut le prix de la meilleure actrice du Bundesfilmpreis, le grand prix du Film allemand. Elle n'a que 23 ans.

Le Film Le Château en 1997 se traduit par un succès qui lui apporte la célébrité: elle est désormais l'actrice fétiche du réalisateur autrichien Michael Haneke. Elle continue avec Funny Games la même année[1],[2]. Elle joue aux côtés d'Isabelle Huppert dans La Pianiste en 2001[1]. Le Ruban blanc obtient la Palme d'or au Festival de Cannes en 2009[3]. Elle alterne avec de nombreuses pièces de théâtre et films télévisés.

Vie privéeModifier

Susanne Lothar épouse en 1997 le comédien Ulrich Mühe, acteur incarnant l'un des protagonistes du film La Vie des autres (2006). Elle l'a rencontré en 1990 lors du Festival de Salzbourg et elle a vécu avec lui à Berlin jusqu'au décès de ce dernier en 2007. Ils ont eu deux enfants. Le décès de Susanne Lothar est annoncé le [3]. Ses cendres sont dispersées le long des côtes de la mer du Nord.

Filmographie partielleModifier

RécompensesModifier

  • 1981 : Prix Boy-Gobert
  • 1983 : Bundesfilmpreis pour son interprétation dans Eisenhans (meilleure actrice)
  • 1986 : Prix Kainz (Médaille)
  • 1987 : Prix O.E. Hasse
  • 1988 : Titre d'actrice de l'année décerné par la revue Theater heute (ex eaquo avec l'actrice Jutta Lampe)
  • 1993 : Gong d'Or pour son interprétation dans Das tödliche Auge (avec Ulrich Mühe)
  • 1994 : Membre de l'Académie des Arts indépendante, la Freie Akademie der Künste, de Hambourg
  • 1997 : Nomination pour le Deutscher Filmpreis pour son interprétation dans Engelchen (meilleur rôle principal féminin)
  • 2009 : Nomination pour le Deutscher Filmpreis pour son interprétation dans Fleisch ist mein Gemüse (meilleur second rôle féminin)
  • 2010 : Nomination pour le Deutscher Filmpreis pour son interprétation dans Das weiße Band (meilleur rôle principal féminin)

RéférencesModifier

  1. a b et c « Susanne Lothar, actrice fétiche de Michael Haneke, est décédée », sur Elle
  2. « Si vous regardez un film violent, vous êtes complice de cette violence », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. a et b AFP, « Mort de l’actrice Susanne Lothar », Le Figaro,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier