Ouvrir le menu principal

Susanne Leutenegger Oberholzer

personnalité politique suisse

Susanne Leutenegger Oberholzer
Illustration.
Fonctions
Conseillère nationale
Législature 46e (1999-2003)
47e (2003-2007)
48e (2007-2011)
49e (2011-2015)
50e (2015-2019)
Successeur Samira Marti
Législature 43e (1987-1991)
Biographie
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissance Coire
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Parti politique Parti socialiste
Diplômé de Université de Bâle
Profession Juge

Susanne Leutenegger Oberholzer, née le à Coire, est une personnalité politique suisse, membre du Parti socialiste.

BiographieModifier

Après avoir obtenu une licence en sciences économiques à l'Université de Bâle, elle travaille comme économiste et journaliste économique. Elle reprend ensuite des études de droit, puis travaille au secrétariat central d'un syndicat. En 1999, elle passe son brevet d'avocat à Bâle où elle travaille depuis 2002[1].

Carrière politiqueModifier

Sur le plan politique, elle fait tout d'abord partie des Organisations progressistes de Suisse (POCH) qu'elle représente au Grand Conseil du canton de Bâle-Ville de 1983 à 1989, puis au Conseil national de 1987 à 1991. En 1993, elle rejoint le parti socialiste sous l'étiquette duquel elle est à nouveau élue à la chambre basse du Parlement dès 1999[2].

En 2018, elle annonce son intention de se retirer du Conseil national[3],[4]. Elle est remplacée par Samira Marti dès le 10 décembre 2018[5].

RéférencesModifier

  1. (de) « Vita », sur son site personnel (consulté le 21 avril 2010)
  2. « Biographie de Susanne Leutenegger Oberholzer », sur le site web de l'Assemblée fédérale suisse.
  3. « Susanne Leutenegger Oberholzer (PS/BL) se retire du Conseil national », RTS,‎ (lire en ligne, consulté le 3 septembre 2019)
  4. Olivier Perrin, « Susanne Leutenegger, les adieux d’une pasionaria à Berne », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le 3 septembre 2019)
  5. Boris Busslinger, « Samira Marti, étudiante parlementaire », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 8 février 2019).
 
Susanne Leutenegger Oberholzer en 1990 au Palais fédéral