Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Greenfield.

Susan Adele Greenfield[1], née le 1er octobre 1950, est une scientifique et écrivain britannique. Elle est membre de la Chambre des lords, sans affiliation politique.

BiographieModifier

Au cours de sa carrière, elle mène des recherches sur le traitement de la maladie de Parkinson et la maladie d'Alzheimer. Elle travaille également sur les neurosciences de la conscience[2] et l'impact de la technologie sur le cerveau[3].

Elle est chancelière de l'université Heriot-Watt à Édimbourg entre 2005 et 2013[4]. De 1998 à 2010, elle est directrice de la Royal Institution[5]. En septembre 2013, elle co-fonde l'entreprise de biotechnologie Neuro-bio Ltd[6],[7].

Elle est faite commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique en 2000 et chevalier de la Légion d'honneur en 2003.

RéférencesModifier

  1. House of Lords, « Minutes and Order Paper – Minutes of Proceedings », UK Parliament House of Lords, (consulté le 27 octobre 2007)
  2. Private Life of the Brain (2000), susangreenfield.com; accessed 5 April 2016.
  3. « Screen Technologies », sur susangreenfield.com (consulté le 17 septembre 2015)
  4. Liz Ford, « Greenfield to be made Heriot-Watt chancellor », sur theguardian.com (consulté le 5 avril 2016)
  5. (en) The Times, « Baroness Greenfield loses her job in Royal Institution shake-up », The Times, London, UK,‎ (lire en ligne)
  6. « Team », NeuroBio (consulté le 18 février 2014)
  7. Susan Greenfield, Baroness Greenfield's publications indexed by the Scopus bibliographic database, a service provided by Elsevier. (subscription required)

Liens externesModifier