SurveyMonkey

Logo de SurveyMonkey

Adresse surveymonkey.com
Type de site Sondages en ligne
Langue Danois, allemand, anglais, espagnol, français, coréen, italien, néerlandais, japonais, norvégien, portugais, russe, finlandais, suédois, chinois (traditionnel), turc
Siège social San Mateo (Californie)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Propriétaire Zander Lurie
Lancement 1999

SurveyMonkey est un site de sondage en ligne[1] fondé en 1999 par Ryan Finley. SurveyMonkey propose gratuitement, des sondages personnalisables, ainsi qu'une série de programmes de statistiques[2]. En plus de fournir gratuitement ses services, SurveyMonkey propose à l'échelle des entreprises l'analyse des données, la gestion de la marque et l'analyse commerciale axées sur le consommateur[3]. Depuis la fondation de son entreprise, SurveyMonkey a grandi de façon spectaculaire, et a permis l'ouverture d'un nouveau siège social dans le centre-ville de Palo Alto[4].

SurveyMonkey USB keychain (8097594605).jpg

SurveyMonkey permet de faire des collectes de données, des analyses des données, de la gestion de marque et du marketing (basé sur le consommateur) pour Facebook, Virgin America, Salesforce.com, Samsung, et Kraft Foods, entre autres[5].

Dès 2015, SurveyMonkey possède 25 millions d'utilisateurs, et reçoit de 90 millions de réponses aux sondages sur un mois. La société a de plus été citée dans la Forbes Unicorn List en 2015[6].

HistoireModifier

FondateurModifier

La société est détenue principalement par Ryan et Chris Finley, jusqu'en 2009, puis vendue à un consortium d'investissement privé. Le PDG de SurveyMonkey Dave Goldberg est décédé subitement le , lors de ses vacances à l'étranger avec sa femme Sheryl Sandberg[7].

Le , Bill Veghte remplace David Goldberg comme PDG de SurveyMonkey. Étudiant à Harvard avec Goldberg, Veghte a également occupé des postes de haut niveau chez HP et Microsoft. Moins de 6 mois plus tard, en , il est remplacé par Sandre Lurie.

En 2010, la société a reçu 100 millions de dollars dans le financement de la dette de la Bank of America Merrill Lynch et SunTrust Robinson Humphrey[8].

En 2013, la société a levé 800 millions grâce à des actions valorisant la société à 1,35 milliard de dollars[9].

ExpansionModifier

En 2012, la société lance une plate-forme d'analyse appelée Audience, permettant aux clients d'envoyer leur questionnaire à un groupe restreint de personnes.

À compter de 2013, SurveyMonkey possède environ 15 millions d'utilisateurs[10].

En , la société a annoncé HIPAA-Compliant features une fonctionnalités disponible aux détenteurs d'abonnements[11]. En , la société a annoncé un nouveau produit d'entreprise avec des capacités de gestion supplémentaires[12].

En 2014, la société a levé 250 millions de dollars en financement par capitaux de Google, Tiger Global Management, Baillie Gifford, T. Rowe Price et Morgan Stanley[13].

En , la société a annoncé une nouvelle plate-forme de données appelé Benchmarks. Cela permet aux utilisateurs de comparer leurs résultats de sondage aux concurrents[14].

PartenariatsModifier

En , SurveyMonkey annonce leur partenariat, Mashery, plate-forme d'API Management, en d'autres termes de gestion des API. Cela permet l'intégration d'applications tierces et des widgets dans SurveyMonkey. Actuellement, la société a conclu des partenariats avec Eventbrite, MailChimp, Zendesk, Pick1[15] et d'autres[16].

En 2014, SurveyMonkey a annoncé des partenariats avec Salesforce et Marketo.

En 2015, Tibco reprend Mashery à Intel[17]. Par conséquent, Mashery devient le composant de l'outil d'API Management de la plateforme Fast Data. Les API y jouent un rôle dans cette équation et les outils complètent les solutions existantes d'API Management dans la plateforme de Tibco, API Exchange Gateway[17].

AcquisitionsModifier

La société a fait l'acquisition de trois autres outils d'enquête, Wufoo, et Zoomerang. En , SurveyMonkey a acquis la société Canadienne Fluidware, les créateurs de FluidSurveys.com et FluidReview.com[18].

L'entrepriseModifier

 
Le bureau de SurveyMonkey  à Palo Alto, en Californie.

Il y a des bureaux à Palo Alto, en Californie; Portland, Oregon; Seattle, Washington; Dublin, Irlande; Ottawa, en Ontario; et au Luxembourg[19].

Le conseil d'administration de SurveyMonkey  est composé de Finley, David Ebersman, Dana L., Evan Lee Fixel, Zander Lurie, Sheryl Sandberg, et Benjamin C. Spero. Lurie[20],[21].

La société repose sur le principe commercial : freemium[22] .

À voir égalementModifier

RéférencesModifier

  1. "How to Use Online Tools for Customer Surveys".
  2. "SurveyMonkey "How it works"".
  3. "SurveyMonkey "Enterprise"".
  4. Quentin, Hardy.
  5. "SurveyMonkey "Home"".
  6. Konrad, Alex.
  7. King, Hope (May 2, 2015).
  8. Lynley, Matthew (November 3, 2010).
  9. Lashinsky, Adam (2013-01-17).
  10. Scott, Martin (27 August 2012).
  11. "SurveyMonkey Protects Patient Privacy with new HIPAA Features".
  12. Konrad, Alex (2013-11-18).
  13. "SurveyMonkey is worth $2 billion after new $250 million fundraising round". 15 December 2014.
  14. SurveyMonkey.
  15. "Pick1.com".
  16. "Enquêtepartners - Integraties, services en providers" (in Dutch).
  17. a et b Cyrille Chausson, « API : Tibco reprend Mashery à Intel », sur .lemagit.fr, (consulté le 21 mai 2017)
  18. MacMillan, Douglas (2014-08-05).
  19. "Contact SurveyMonkey".
  20. "SurveyMonkey - About Us". surveymonkey.com.
  21. Quentin Hardy (July 6, 2015).
  22. "SurveyMonkeyFreemium.org".

Liens externesModifier