Suprémacisme

Le suprémacisme est une idéologie de supériorité et de domination : elle affirme qu'une certaine catégorie de personnes est supérieure aux autres et se doit de dominer ou d'asservir, ou est en droit de le faire. La classe de gens supposée supérieure peut être définie par une race, un sexe, une classe, une civilisation, une culture, une langue, une religion ou autre système de croyances

C'est ainsi une notion qui réunit toutes les formes particulières de croyances en la supériorité ou la domination naturelle d'une catégorie d'êtres sur les autres, simplement parce que l'on appartient ou est censé appartenir à cette catégorie, réelle ou supposée. Le suprémacisme se traduit ainsi dans la pratique par l'imposition d'une élite, d'une classe gouvernante et privilégiée par rapport à d'autres milieux ou communautés qui sont discriminés légalement ou factuellement.

Suprémacisme européenModifier

Les pays impérialistes européens ont donné comme principale justification à leurs entreprises coloniales la supériorité de leur civilisation, justification qui s’est incarnée dans l’idée d’une mission civilisatrice ou dans l’expression « The White Man’s Burden » (« Le fardeau de l’homme blanc ») forgée par Kipling.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :