Supination

mouvement de l'avant-bras et de la main ou du pied

La supination est le mouvement de l'avant-bras et de la main dans lequel le radius tourne latéralement autour de son axe longitudinal de telle façon que la paume de la main s'oriente antérieurement (la paume regarde en avant) et que le dos de la main s'oriente postérieurement (le dos de la main regarde derrière). Le mouvement inverse est la pronation.

La supination traduit une évolution du membre chiridien des vertébrés terrestres : le passage d'un membre transversal ancestral[1] à un membre parasagittal[2] implique le pivotement vers l'avant de l'autopode (la main), et vers l'arrière du stylopode (visible au niveau du coude dirigé dans le même sens) et une torsion sur lui-même, d'où le décroisement des os du zeugopode (avant-bras) en position de supination[3].

Le terme est parfois associé au mouvement du pied[4].

L'avant-brasModifier

La position anatomique de référence est :

  • bras le long du corps ;
  • coude en extension ;
  • poignet dans l'axe de l'avant-bras ;
  • pouce en extension (c'est-à-dire éloigné de la main, dans le plan coronal ou aussi appelé plan frontal) tourné vers l'extérieur (et non vers le corps)

Le piedModifier

Au niveau du pied, la supination est un mouvement combiné qui soulève le bord médial du pied. Elle permet donc de mettre face à face les plantes de chaque pied (vers « l'intérieur », vers le plan sagittal). Cette capacité est un caractère dérivé propre aux mammifères euarchontes. Elle peut se faire avec un seul pied.

ReprésentationsModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. Membre qui se plie en Z chez les Amphibiens du Primaire, les Urodèles et Reptiles actuels.
  2. Membre des Mammifères et des Tétrapodes non mammaliens, secondairement bipèdes (certains Dinosauriens, Oiseaux).
  3. Membres : Les Grands Articles d'Universalis, Encyclopaedia Universalis, (lire en ligne), n.p..
  4. Elaine Marieb et Katja Hoehn, Anatomie et physiologie humaines, Pearson Education France, (lire en ligne), p. 305.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :