Ouvrir le menu principal
Super Aguri SA08A
Super Aguri SA08A
Anthony Davidson sur la Super Aguri SA08A au Grand Prix de Malaisie en 2008
Présentation
Équipe Drapeau du Japon Super Aguri Formula 1 Team
Constructeur Super Aguri F1
Année du modèle 2008
Concepteurs Mark Preston
Peter McCool
Spécifications techniques
Châssis Monocoque composite moulée en fibre de carbone en nid d'abeille
Suspension avant Doubles triangles superposés, poussoirs et basculeur avec barre de torsion, amortisseurs Showa
Suspension arrière Doubles triangles superposés, poussoirs et basculeur avec barre de torsion, amortisseurs Showa
Nom du moteur Honda RA808E
Cylindrée 2 398 cm3
Configuration V8 à 90°
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses SAF1 longitudinale semi-automatique séquentielle à contrôle électrohydraulique "seamless"
Nombre de rapports 7 + marche arrière
Système de freinage Disques autoventilés AP Racing et étriers Hitco
Dimensions et poids Longueur : 4685 mm
Hauteur : 950 mm
Largeur : 1800 mm
Empattement : 3135 mm
Voie avant : 1450 mm
Voie arrière : 1400 mm
Poids : 605 kg (pilote inclus)
Carburant Eneos
Pneumatiques Bridgestone, jantes BBS
Partenaires Honda, Samantha Kingz, Bridgestone, Autobacs, Speakerbus, Metris
Histoire en compétition
Pilotes 18. Drapeau du Japon Takuma Satō
19. Drapeau du Royaume-Uni Anthony Davidson
Début Grand Prix automobile d'Australie 2008
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
4000
Championnat constructeur 11e avec aucun point
Championnat pilote Takuma Satō : 21e
Anthony Davidson : 22e

Chronologie des modèles (2008)

La Super Aguri SA08A est la quatrième et dernière monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Super Aguri F1. Elle n'a disputé que les quatre premiers Grands Prix de la saison 2008, aux mains de Takuma Satō et Anthony Davidson, puisque l'équipe a dû déclarer forfait à la suite de sa faillite en cours de saison.

Sommaire

HistoriqueModifier

 
Takuma Satō au Grand Prix d'Espagne 2008, ultime course de l'écurie

L'intersaison 2007-2008 de l'écurie Super Aguri est obscurcie par d'énormes problèmes financiers et l'ombre de la faillite se fait de plus en plus menaçante avec une dette estimée à 60 millions de dollars[1]. Faute d'argent, Super Aguri est contraint d'annuler la plupart de ses séances d'essais privés afin de mettre au point la SA08A car des pièces n'ont pas été livrées par les sous-traitants faute de paiement[2]. La monoplace est conçue par Mark Preston et mue par le nouveau bloc V8 Honda RA808E[3] et doit faire ses premiers tours de roue le 19 février[4].

En 2008, comme de coutume, l'équipe n'engage qu'une évolution d'un châssis déjà existant, en l'occurrence la Honda RA107 pilotée par Jenson Button et Rubens Barrichello en 2007[5]. La RA107 n'a permis à ses pilotes de n'inscrire que 6 points en 2007 et l'abandon de l'antipatinage ne risque pas d'accroître son potentiel. Déjà en danger sur le plan financier, Super Aguri a de fortes chances de subir les pires déconvenues en course avec une monoplace déjà très décevante la saison précédente.

Les premiers essais ont lieu à Barcelone où la monoplace est confiée à Satō et Davidson mais également à Luca Filippi, Andreas Zuber et Mike Conway qui courent tous les trois en GP2 Series. James Rossiter, pilote d'essai Honda depuis 2005 et également convié à prendre le volant de la SA08A[6]. S'il souhaite conserver son tandem de l'année précédente, Suzuki entre également en contact plus étroit avec Luca Filippi[7] mais le pilote italien préfère signer chez ART Grand Prix en GP2 Series.

Satō et Davidson sont au départ du Grand Prix inaugural[8] d'Australie mais, au volant d'une monoplace qui n'a effectué quasiment aucune séance de développement, ils ne réalisent que les 20e et 22e temps de qualification. Cette mauvaise place sur la grille de départ ruine les espoirs de Davidson impliqué dans un accrochage au départ de l'épreuve. Satō ne reçoit pas non plus le drapeau à damier puisqu'il tombe en panne de transmission peu après la mi-course.

Les qualifications se passent tout aussi mal en Malaisie, Satō 19e devançant Davidson à la 21e place. La course est plus satisfaisante puisque les deux voitures rejoignent l'arrivée en 15e et 16e position. Toutefois, Davidson est à un tour du vainqueur et son coéquipier relégué à deux tours. Il devient évident que la bonne dynamique de la saison précédente est brisée et que Super Aguri ne peut lutter qu'avec l'autre équipe de fond de grille Force India. La désillusion est encore plus forte à Bahreïn où Davidson et Satō occupent de conserve la dernière ligne de la grille de départ. Ils rejoignent tout de même l'arrivée, Davidson 16e juste devant son coéquipier, à un tour du vainqueur. Le 16 avril, Aguri Suzuki annonce que le Magma Group a retiré son offre de rachat de l'écurie[9]. Cette décision condamne irrémédiablement l'équipe japonaise qui participe tout de même au Grand Prix d'Espagne le 27 avril dans l'espoir ultime de convaincre un nouveau commanditaire de financer le reste de la saison. Cette participation au Grand Prix alors que la société est exsangue financièrement est rendue possible grâce aux subsides de Bernie Ecclestone, grand argentier de la Formule 1.

Comme à Bahreïn, les SA08A s'élancent de la dernière ligne. Davidson est rapidement contraint à l'abandon sur problème mécanique tandis que Satō parvient à franchir la ligne d'arrivée à une honorable 13e place, réalisant ainsi la meilleure performance de l'écurie depuis le début de la saison[10].

Lors de l'épreuve suivante, le Grand Prix de Turquie, les camions et motorhomes de l'écurie se voient interdire l'accès au circuit : Nick Fry, le directeur technique de Honda Racing F1 Team, agacé du soutien du constructeur japonais pour Super Aguri alors que l'équipe officielle est en proie à des difficultés[11], a informé la FOM que Super Aguri ne prendrait pas part à la course après l'échec des négociations entamées depuis quelque temps entre Honda, Super Aguri et la société allemande Weigl Group éventuelle candidate à la reprise de l'écurie[12].

Le 6 mai, Aguri Suzuki annonce le retrait définitif de son équipe du championnat du monde avec effet immédiat[13],[14].

Bilan de la saison 2008Modifier

Départs en Grands Prix

Abandons

Meilleurs résultats en qualification

  • 2 départs en 19e position pour Takuma Satō au Grand Prix d'Australie et de Malaisie.
  • Les 4 départs en 21e position pour Anthony Davidson.

Caractéristiques techniquesModifier

  • Système d'injection : Honda PGM-FI.
  • Système d'allumage : Honda PGM-IG.
  • Bougies : NGK.
  • Batterie : 2.5Ah au plomb

Résultats en championnat du monde de Formule 1Modifier

Résultats détaillés de la Super Aguri SA08A en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
2008 Super Aguri Formula 1 Team Honda V8 Bridgestone AUS MAL BAH ESP TUR MON CAN FRA GBR ALL HON EUR BEL ITA SIN JAP CHI BRÉ 0 11e
Takuma Satō Abd 16e 17e 13e Forf
Anthony Davidson Abd 15e 16e Abd Forf

Légende : ici

Notes et référencesModifier

  1. Super Aguri au bord de la faillite dans F1i Magazine n° 50, mars-avril 2008 p.63
  2. Caractéristiques techniques de la SA08A sur statsf1.com, consulté le 23 octobre 2008
  3. (en) Caractéristiques techniques de la SA08A sur saf1.co.jp, consulté le 15 octobre 2008
  4. (en) La SA08A présentée en février 2008 sur autosport.com, consulté le 15 octobre 2008
  5. Super Aguri recycle la Honda RA107 de 2007 dans F1i Magazine n° 50, mars-avril 2008 p.63
  6. Les pilotes d'essais de la SA08A dans F1i Magazine n°49, janvier-février 2008 p.50
  7. (en) Filippi en contact avec Super Aguri sur f1-live.com, consulté le 13 décembre 2007
  8. (en) Super Aguri confirme Satō et Davidson pour 2008 sur saf1.co.jp, consulté le 10 mars 2008
  9. (en) Suzuki confirme le retrait du Magma Group sur autosport.com, consulté le 16 octobre 2008
  10. Bilan de la saison 2008 de Super Aguri sur statsf1.com, consulté le 16 octobre 2008
  11. Nick Fry responsable de l'éviction de Super Aguri sur sportauto.fr, consulté le 15 octobre 2008
  12. (en) Super Aguri privée de GP de Turquie sur autosport.com, consulté le 15 octobre 2008
  13. (en) Super Aguri quitte la Formule 1 sur autosport.com,consulté le 6 mai 2008
  14. (en) Super Aguri jette l'éponge sur news.bbc.co.uk, consulté le 15 octobre 2008

BibliographieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :