Sumitomo
logo de Sumitomo

Création 1630
Fondateurs Sumitomo Masatomo (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Keiretsu
Siège social TokyoVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité ConglomératVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales NEC
Site web www.sumitomo.gr.jp/english/

Sumitomo (住友?), nommé d'après son fondateur, Masatomo Sumitomo, est le nom d'un des plus vastes et des plus anciens conglomérats industriels japonais.

HistoireModifier

Masatomo Sumitomo (住友 政友, Sumitomo Masatomo?, 1585-1652), naît dans une famille de samouraïs à Maruoka dans la province d'Echizen (aujourd'hui Sakai), et qui déménage à Kyoto alors qu'il a 12 ans. Suivant le vœu de ses parents, il devient prêtre au sein de la nouvelle école bouddhiste Nehan (涅槃宗, Nehan-shū?). Sa grande sœur épouse Riemon Soga (蘇我 理右衛門, Soga Riemon?, 1572-1636), qui gère une entreprise d'affinage de cuivre appelé Izumiya (泉屋?) qu'il a créé en 1590 ; tous suivent la secte Nehan. Lorsque le gouvernement japonais fait de cette école un mouvement de la secte Tendai, Masatomo quitte les ordres à 45 ans pour ouvrir une boutique de livres et de médicaments à Kyoto du nom de Fujiya (富士屋?), vers 1630[1].

Le fils de Riemon, Tomomochi (友以?, 1607-1662), épouse la fille de Masatomo et prend le nom de Sumitomo. Il réunit les deux familles en une, et développe la société commune devenue maison de commerce[2].

L'entreprise doit son expansion à l'exploitation de la mine de cuivre de Besshi à partir de 1691, jusqu'en 1973. Les premières règles régissant la Maison Sumitomo sont rédigés en 1882, et des principes commerciaux sont définis en 1891. Sumitomo gōshi kaisha (住友合資会社?), ancêtre de la maison mère, est fondé en 1928[1].

Zaibatsu, constituant la colonne vertébrale du complexe militaro-industriel japonais jusqu'en 1945, le conglomérat est considéré comme un keiretsu depuis la fin de l'occupation du Japon par les États-Unis.

Sumitomo Metal Industries faisait partie du groupe jusqu'à sa fusion avec Nippon Steel en 2012.

Sociétés du groupeModifier

Les sociétés du groupe opèrent des domaines aussi variés que la chimie, l'industrie lourde, la finance, l'assurance, l'industrie minière, le commerce, le transport, la construction, l'électronique, les services, l'armement, ou encore l'immobilier. En 2020, ses sociétés membres sont[3] :

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Chronological Table », About Sumitomo, sur Sumitomo Group (consulté le 23 mai 2020).
  2. (en) « A Business Spirit Still Alive and Well After 400 Years », About Sumitomo, sur Sumitomo Group (consulté le 23 mai 2020).
  3. (en) « List of Member Companies », sur Sumitomo Group Public Affairs Committee (consulté le 25 mars 2020).
  4. (en) « Information on Shares », sur Sumitomo Rubber Industries, (consulté le 25 mars 2020).
  5. (en) « Group Companies », sur Sumitomo Mitsui Financial Group (consulté le 25 mars 2020).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier