Ouvrir le menu principal

Sum (district)

subdivision administrative de Mongolie
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sum et Soum.
Carte des sum.

Un sum (mongol : ᠰᠤᠮᠤ, VPMC : sumu, cyrillique : сум, MNS : sum) est une division administrative de deuxième niveau en Mongolie, après l'aïmag. Ce type de subdivision semble avoir été formalisé sous le régime des ligues et bannières de la Dynastie Qing, des Mandchous qui contrôlaient la Chine incluant la Mongolie et Touva. En Mongolie-Intérieure, on utilise les translittérations Soum ou sumu (via le chinois chinois : 苏木 ; pinyin : sūmù).

La Mongolie est divisée en 21 aïmag, eux-mêmes partagés en sum. Il existe au total 315 sum.

Un sum désigne à la fois le « district » et la ville (ou village) chef-lieu de ce district. Les Mongols ne font pas la différence, le village étant en général appelé « le centre du sum »[1].

Le nombre de sums a souvent évolué. Il en existait 512 en 1930, 306 en 1931, 309 en 1940, 317 en 1945, 200 en 1958 et 357 en 1961[2].

Sommaire

Listes des sums par aïmagModifier

ArkhangaiModifier

 
Sums de Arkhangai


Bayan-ÖlgiiModifier

 
Sums de Bayan-Ölgii


BayanhongorModifier

 
Sums de Bayankhongor


BulganModifier

 
Sums de Bulgan


Darkhan-UulModifier

 
Sums de Darkhan-Uul


DornodModifier

 
Sums de Dornod


DornogoviModifier

 
Sums de Dornogovi


DundgoviModifier

 
Sums de Dundgovi


Govi-AltayModifier

 
Sums de Govi-Altai


GovisümberModifier

 
Sums de Govisümber


KhovdModifier

 
Sums de Hovd


KhentiiModifier

 
Sums de Khentii


KhövsgölModifier

 
Sums de Khövsgöl


ÖmnögoviModifier

 
Sums de Ömnögovi


OrkhonModifier

 
Sums de Orkhon


ÖvörkhangaiModifier

 
Sums de Övörkhangai


SelengeModifier

 
Sums de Selenge


SükhbaatarModifier

 
Sums de Sükhbaatar


TövModifier

 
Sums de Töv


UvsModifier

 
Sums de Uvs


ZavkhanModifier

 
Sums de Zavkhan


RéférencesModifier

  1. Gaëlle Lacaze (photogr. Catherine Borel), Mongolie, Olizane, coll. « Guides olizane découverte », (ISBN 9782880864057), p. 310
  2. Jacques Legrand, La Mongolie, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? » (no 1663), (OCLC 3360988), p. 99