Ouvrir le menu principal

Pour le contexte des biocides, pesticides ou produits phytosanitaires, la Directive européenne biocide définit une substance active comme :

« Une substance ou un micro-organisme, y compris un virus ou un champignon, exerçant une action générale ou spécifique sur ou contre les organismes nuisibles »

AdjuvantsModifier

La matière ou substance, ou molécule active ne peut généralement pas pénétrer facilement à l'intérieur des cellules qu'elles doivent tuer. Elle est pour cette raison généralement accompagnée (dans une « formulation ») d'un surfactant et d'additifs destinés à la stabiliser, et/ou à favoriser sa pénétration dans l'organisme-cible.

La toxicité environnementale d'un pesticide peut être due aux additifs ou à un surfactant, plus qu'à la molécule active.

La toxicologie et l'écotoxicologie s'intéressent donc autant au devenir des substances actives, qu'à l'activité potentielle ou avérée de leurs molécules de dégradation et/ou de leurs métabolites, ainsi que de celles de leurs additifs.

Mise sur le marchéModifier

Dans l'Union européenne, aux États-Unis et dans la plupart des pays disposant d'une législation environnementale avancée, ces produits doivent faite l'objet d'une autorisation de mise sur le marché, qui n'est délivrée qu'à certaines conditions, pour certaines formulations, et pour des usages spécifiques (chaque formulation de pesticide est « homologuée » pour certains usages).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier