Ouvrir le menu principal

Subligny (Cher)

commune française du département du Cher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Subligny.

Subligny
Subligny (Cher)
Mairie de Subligny.
Blason de Subligny
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Cher
Arrondissement Bourges
Canton Sancerre
Intercommunalité Pays Fort Sancerrois Val de Loire
Maire
Mandat
Yves Bouton
2014-2020
Code postal 18260
Code commune 18256
Démographie
Population
municipale
343 hab. (2016 en augmentation de 0,29 % par rapport à 2011)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 24′ 16″ nord, 2° 45′ 19″ est
Altitude Min. 217 m
Max. 336 m
Superficie 17,26 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Subligny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Subligny

Subligny est une commune française, située dans le département du Cher en région Centre-Val de Loire. Les habitants de Subligny sont appelés les Subligniens.

Ce petit village possède un bar-restaurant : "Le Saint Romble". Chaque année un Écho de Subligny (bulletin municipal) est publié où diverses informations sur le village sont dévoilées. Subligny est aussi traversé par une rivière, la Salereine. Les Subligniens parlent couramment le Berrichon.

Sommaire

GéographieModifier

Le village de Subligny appartient à l'arrondissement de Bourges et au canton de Vailly-sur-Sauldre. Subligny possède également de nombreux hameaux :

Le Chézal-Rousseau - La Grande Métairie - La Petite Métairie - Les Guenoux - Bertrou - Le Grand Sorin - Le Chézal Charpie - Les Manderaux - La Boulaye - Les Godons - Le Rosay - Le Papillon - Vilbrun - Les Barres - Mont Carrés - Le Grand Moulin - Château Gaillard - Les Mathian - Le Chézal-D'Erbier - Les Cottereaux - Le Souchet - La Moussellerie - Le Chaumain - La Maison Lierre - Saint Agnan - Chézal Roulin d'en Haut - Chézal Roulin d'en Bas - Villedon - Le Champs de la Croix - Les Chenées - Les Billeries - Le Moulin Guillard - Le Moulin Baudry - Les Grands Champs

ÉtymologieModifier

Vers le XIIe siècle, apparaît la désignation SOLUMNIACUS, selon le cartuaire A (recueil des Chartres) de l'ancienne abbaye Saint-Sulpice de Bourges. Cette forme pourrait provenir d'un Gallo-Romain SOLINUS (petit solitaire).

Notons aussi que la lettre B est souvent absente dans les récits, même peu anciens. De même que dans SULEGNI, dénomination populaire qui n'a cessé de se perpétuer oralement jusqu'à nos jours. Aussi, il n'est pas impossible que cette lettre B ait été ajoutée, comme ce fut le cas pour ROMBLE (à l'origine ROMULUS, après un pèlerinage à Rome).

Faut-il pour cela, assimiler SOLUMNIACUS et SULINUS à SULEGNI et SUBLIGNY ? Ce serait pour le moins risqué. D'autant qu'il existe deux autres SUBLIGNY (Subligny, 89 - Yonne et Subligny, 50 - Manche), lesquels ne doivent sûrement rien à SULINUS.

La vérité est probablement plus « terre-à-terre. » Davantage liée à la nature abondamment boisée de l'époque médiévale (du IVe au XVe siècle), telle qu'elle fut ici. Du reste, si ROMBLE élit ici domicile au Ve siècle pour y fonder un monastère, c'est qu'il estima s'y trouver en relative sécurité avec les siens. En ces temps de grandes invasions barbares (du IIIe au XIe siècle), l'insécurité était grande, et il n'existait, en effet, aucune autres possibilité de se protéger mieux et à meilleur compte, qu'au sien d'épais sous-bois.

Par conséquent, n'est-il pas plus raisonnable d'avancer comme origine: SUB (forme de SOUS: position basse) et LIGNIS (pluriel de bois) ?

Littéralement : "SOUS LES BOIS". Ce qui conviendrait aussi très bien aux 2 autres SUBLIGNY, de même peu élevés, l'un en vallée d'une rivière (l'Yonne), l'autre en bord de mer.

Plus près d'ici, SURY-ES-BOIS (ES est le pluriel de EN) a, de manière plus évidente, pris nom, en partie, d'une nature voisine tout aussi forestière.

Quant à la substitution terminale (IS devenu Y), elle s'explique par la transcription francisée de ce que furent les dénominations latines.

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1980 mars 2008 Serge Raimbault Droite Agriculteur
mars 2008 En cours Yves Bouton[1] DVG Artisan

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2016, la commune comptait 343 habitants[Note 1], en augmentation de 0,29 % par rapport à 2011 (Cher : -1,47 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
739709817736790840892867944
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
920926973961970897877898873
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
879826817712696641584515500
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
466405360348320303347353335
2016 - - - - - - - -
343--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Lieux et monumentsModifier

 
L'église Saint-Pierre de Subligny.
  • Église paroissiale Saint-Pierre.
  • La fontaine de la source de Saint-Romble, où un panonceau indique : « En ces lieux, Romulus installa son ermitage au Ve siècle et évangélisa le Sancerrois ».
  • Le moulin à eau de Tirepeine, situé sur la rivière Salereine, est inscrit au titre des monuments historiques depuis le .
  • Le château de la Boulaye

HéraldiqueModifier

Les armoiries de Subligny se blasonnent ainsi :

D'azur à deux épis de blé d'or, tigés et feuillés d'une pièce, passés en sautoir, accompagnés en chef d'une étoile à quatre rais d'argent et en pointe d'une goutte du même; à la champagne ondée d'or chargée d'un fer de moulin d'azur; à la bordure engrelée cousue de gueules; le tout sommé d'un comble de sable chargé de trois pals d'or.
Adopté en 2003

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

[1]

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

  1. Echo de Subligny, Subligny, 90 p.