Administration territoriale de la Corée du Nord

entités territoriales de Corée du Nord

Les divisions administratives de la Corée du Nord sont organisées en trois niveaux hiérarchiques. Ces divisions ont été découvertes en 2002. De nombreuses unités ont des équivalents dans le système de la Corée du Sud. Au plus haut niveau se trouvent neuf provinces, deux villes directement gouvernées et trois régions administratives spéciales. Les divisions de second niveau sont les villes, les comtés, les quartiers et les districts. Celles-ci sont subdivisées en entités de troisième niveau : villes, quartiers, villages et districts ouvriers.

Carte administrative de la Corée du Nord.

Le système administratif à trois niveaux utilisé en Corée du Nord a été inauguré par Kim Il-sung en 1952, dans le cadre d'une restructuration massive du gouvernement local. Auparavant, le pays utilisait un système à plusieurs niveaux similaire à celui utilisé encore en Corée du Sud.

Divisions de premier niveauModifier

ProvincesModifier

Les neuf provinces (en coréen : , to) proviennent des provinces traditionnelles de la Corée, mais ont été subdivisées depuis la division de la Corée. Ce sont de grandes zones comprenant des villes, des régions rurales et montagneuses. Les deux villes spéciales (en coréen : 특별시, t'ŭkpyŏlsi) sont de grandes métropoles métropolitaines qui ont été séparées de leurs anciennes provinces pour devenir des unités de premier niveau. Quatre autres villes ont été directement gouvernées dans le passé, mais ont ensuite été réunies avec leurs provinces ou autrement réorganisées.

Régions administratives spécialesModifier

Les trois régions administratives spéciales ont toutes été créées en 2002 pour le développement de projets de collaboration avec la Corée du Sud et d’autres pays. L’une d’elles, la région administrative spéciale de Sinŭiju, avait pour objectif d’attirer les investissements et les entreprises chinois, mais depuis 2006, elle n’a jamais été mise en œuvre. Les régions administratives spéciales ne possèdent pas de subdivisions de deuxième et troisième niveaux connues.

Villes sous statut administratif propreModifier

Divisions de second niveauModifier

La division de second niveau la plus fréquente est le comté (en coréen : , kun), une zone moins urbanisée dans une province ou une ville directement gouvernée. Les districts les plus peuplés au sein des provinces sont les villes, et la ville de Nampho est une ville particulière (en coréen : 특급, T'ŭkkŭpsi). Certaines provinces ont également deux types de districts (Ku, Chigu).

Les centres villes des villes gouvernées directement sont organisés en quartiers (Kuyŏk, équivalent du Gu sud-coréen).

Divisions de troisième niveauModifier

Les parties rurales des villes et des comtés sont organisées en villages (Ri, 리, 里). Les zones urbaines des villes sont divisées en quartiers (Tong,, 洞) et une partie peuplée d'un comté forme une ville (p, 읍, 邑). Certains comtés ont également des districts ouvriers (Rodongjagu, 구, 勞動者).

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier