Style sévère (URSS)

style artistique de l'URSS

Le style sévère est un courant pictural du tournant des années 1950 et 1960, propre à l'art soviétique ; il s'inscrit dans les principes esthétiques et politiques du réalisme socialiste.

Portrait réalisé par Geli Korjev, l'un des représentants du style sévère.

Le style sévère apparaît après la mort de Staline en 1953, dans un contexte de plus grande liberté dans le traitement des œuvres[1]. Les représentations du peuple soviétique deviennent moins idéalisées, plus brutes[1]. Il ne durera guère longtemps, puisque la doctrine de l'art officiel au cours des années 1960 limite alors la portée de ce courant[2].

Parmi les représentants du style sévère se trouvent Gueorgui Nisski, Piotr Ossovski[3], Dimitri Jilinski (ru), Viktor Popkov (ru) ou encore Geli Korjev[2],[4].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Cécile Pailheret, « L’art soviétique, au-delà de la propagande », sur Russie Info, (consulté le ).
  2. a et b « L’art de la période post-stalinienne (1953-1956) et du « dégel » (1957-1962/1964) », sur Universalis (consulté le ).
  3. Inna Doulkina, « Hélium Korjev : l’ultime sentinelle », sur Le Courrier de Russie (consulté le ).
  4. (en) Vladislav Zubok, Zhivago's Children, Cambridge (Mass.), Harvard University Press, , 453 p. (ISBN 978-0-674-03344-3, lire en ligne), p. 399

BibliographieModifier

  • (ru) Alexeï Bobrikov, « Суровый стиль: мобилизация и культурная революция » [« Le style sévère : la mobilisation et la révolution culturelle »], Художественный журнал (Journal des arts), nos 51-52,‎ (lire en ligne).