Sturmführer

Sturmführer (allemand pour « meneur d'assaut ») était un grade paramilitaire du parti nazi qui a commencé comme un titre utilisé par la Sturmabteilung (SA) en 1925 et est devenu un grade SA réel en 1928.

Les origines de ce grade remontent à la Première Guerre mondiale, lorsque le titre de Sturmführer était utilisé par les chefs des troupes de choc et des compagnies d'action spéciale allemandes[1].

En 1930, le Sturmführer est devenu le grade d'officier le moins élevé de plusieurs organisations paramilitaires du parti nazi, y compris les SA. Le titre a également été utilisé comme grade SS jusqu'en 1934, lorsque, après la nuit des Longs Couteaux, les SS ont renommé le grade d'Untersturmführer, équivalent à celui de Leutnant (sous-lieutenant) dans l'armée allemande. Parmi les autres variantes du Sturmführer, on trouve l’Obersturmführer et le Hauptsturmführer, grades équivalents respectivement à ceux de Oberleutnant (lieutenant) et de Hauptmann (capitaine) de l'armée.

InsignesModifier

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Sturmführer » (voir la liste des auteurs).
  1. McNab, Chris, 1970-, Third Reich, 1933-45 : the essential facts and figures for Hitler's Germany, Amber Books, , 192 p. (ISBN 978-1-906626-51-8, 1-906626-51-0 et 1-906626-50-2, OCLC 499176053, lire en ligne)