Striga

genre de plantes


Striga est un genre de plantes holo-hémiparasites épirhizes de la famille des Orobanchaceae. Les strigas font des ravages dans les cultures de céréales, principalement en Afrique subsaharienne, où elles sont connues sous le nom d'« herbe des sorcières ».

Liste d'espècesModifier

Selon Catalogue of Life (20 octobre 2014)[2] :

Selon GRIN (20 octobre 2014)[3] :

Selon ITIS (20 octobre 2014)[4] :

Liste des espèces et sous-espècesModifier

Selon NCBI (20 octobre 2014)[5] :

Selon The Plant List (20 octobre 2014)[6] :

Selon Tropicos (20 octobre 2014)[1] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

Hôtes et symptômesModifier

Bien que la plupart des espèces de Striga ne sont pas des pathogènes qui affectent l'agriculture humaine, certaines espèces ont des effets dévastateurs sur les cultures, en particulier celles cultivées par les agriculteurs de subsistance[7]. Les cultures les plus fréquemment affectées sont le maïs, le sorgho, le riz et la canne à sucre[8],[9]. Onze espèces de Stiga sont connues pour attaquer les cultures, mais trois d'entre elles causent la plus grande partie des dégâts : Striga asiatica, Striga gesnerioides et Striga hermonthica.

Les espèces de Striga parasitent notamment le maïs, le millet, le sorgho, la canne à sucre, le riz, les légumineuses, et de nombreuses graminées adventices[10]. Elles sont capables de réduire considérablement les rendements, et dans certains cas, d'anéantir la récolte[8].

Les symptômes manifestés par les plantes hôtes, tels que le rabougrissement, le flétrissement et la chlorose, sont similaires à ceux observés en cas de sécheresse, de carence nutritionnelle et de maladie vasculaire[8],[10],[11].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Tropicos.org. Missouri Botanical Garden., consulté le 20 octobre 2014
  2. Roskov Y., Ower G., Orrell T., Nicolson D., Bailly N., Kirk P.M., Bourgoin T., DeWalt R.E., Decock W., van Nieukerken E.J., Penev L. (eds.) (2020). Species 2000 & ITIS Catalogue of Life, 2020-12-01. Digital resource at www.catalogueoflife.org. Species 2000: Naturalis, Leiden, the Netherlands. ISSN 2405-8858, consulté le 20 octobre 2014
  3. USDA, Agricultural Research Service, National Plant Germplasm System. 2021. Germplasm Resources Information Network (GRIN Taxonomy). National Germplasm Resources Laboratory, Beltsville, Maryland., consulté le 20 octobre 2014
  4. ITIS, consulté le 20 octobre 2014
  5. NCBI, consulté le 20 octobre 2014
  6. The Plant List, consulté le 20 octobre 2014
  7. (en) D. L. Nickrent et L. J. Musselman, « Introduction to Parasitic Flowering Plants », The Plant Health Instructor,‎ (DOI 10.1094/PHI-I-2004-0330-01).
  8. a b et c (en) Sand, Paul, Robert Eplee et Randy Westbrooks, Witchweed Research and Control in the United States, Champaign, IL, Weed Science Society of America, , 154 p. (ISBN 9780911733105).
  9. (en) Jonne Rodenburg, Charles R. Riches et Juma M. Kayeke, « Addressing current and future problems of parasitic weeds in rice », Crop Protection, vol. 29, no 3,‎ , p. 210 (DOI 10.1016/j.cropro.2009.10.015).
  10. a et b (en) « Witchweeds (Striga species) », Department of Primary Industries (Nouvelles-Galles du Sud), (consulté le 20 octobre 2014).
  11. Agrios, George N. Plant Pathology, 5e édition, Elsevier Academic Press, Londres, 2005.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :