Ouvrir le menu principal

Street Fighter Alpha: Warriors' Dreams

jeu vidéo de 1995
(Redirigé depuis Street Fighter Alpha)

Street Fighter Alpha
Warriors' Dreams
Image illustrative de l'article Street Fighter Alpha: Warriors' Dreams

Éditeur Capcom
Virgin (Europe)
Développeur Capcom
Crawfish Interactive (GBC)

Date de sortie Arcade
Drapeau : Japon [1]
PlayStation
Drapeau : Japon [2]
Drapeau : Europe [3]
Sega Saturn
Drapeau : Japon [4]
Drapeau : Europe [3]
Genre Combat
Mode de jeu 1 ou 2 joueurs
Plate-forme
Arcade :
Ordinateur(s) :
Console(s) :
Console(s) portable(s) :
Média Cartouche, CD-ROM
Contrôle Joystick + 6 boutons, manette

Street Fighter Alpha: Warriors' Dreams, connu sous le titre de Street Fighter Zero (ストリートファイター ゼロ, Sutorīto Faitā Zero?) au Japon, est un jeu vidéo de combat développé et édité par Capcom en juin 1995 sur CP System II[5],[6],[7]. Le titre est publié sur PlayStation et Sega Saturn en Europe le par Virgin Interactive[3],[8].

Cet épisode est un renouveau dans la franchise : pour la première fois depuis Street Fighter II: The World Warrior (sorti en 1991), malgré les multiples versions sorties, les graphismes ont été entièrement refaits. Ainsi, les personnages comme Ryu, Ken, Chun-Li, Sagat et Bison voient leurs corps et tenues redessinés ; et le jeu accueille des nouveautés de gameplay comme l'apparition des furies à trois niveaux de puissance, l'amélioration de la maniabilité, l'introduction de nouveaux personnages et le retour d'anciens protagonistes du premier Street Fighter.

Sommaire

Système de jeuModifier

Street Fighter Alpha réorganise le système de « Super Combo » apparu dans Super Street Fighter II Turbo en ajoutant une jauge Super Combo à trois niveaux[9]. Lorsque la jauge atteint le niveau 1 et plus, le joueur peut effectuer une technique Super Combo. La quantité de la jauge utilisée est déterminée par le nombre de boutons du coup de poing ou coup de pied enfoncés simultanément lors de l'exécution d'un Super Combo.

Street Fighter Alpha introduit également un système de contre baptisé « Alpha Counter » (« Zero Counter » dans la version japonaise). La manipulation se fait par un quart de cercle arrière avec le bouton pour le coup de poing ou le coup de pied selon le personnage. Le bouton du coup de poing est utilisé par la majorité des personnages, tels que Ryu ou Ken, tandis que le contre combiné avec le coup de pied est requis pour quatre personnages : Adon, Sagat, Chun-Li et Guy[10].

Le contre Alpha permet au joueur de ne pas subir de dégâts tout en lui infligeant une contre-attaque. Les contres nécessitent de l'énergie de la barre de super, située en bas de l'écran[11]. Le jeu comporte un blocage automatique pour les débutants, permettant aux joueurs d'absorber huit coups avant qu'ils ne commencent à perdre de l'énergie[12]. Lorsqu'un coup est porté, le personnage brille en bleu l'espace d'un instant. Le jeu comporte également un mode automatique pour exécuter les supers, le joueur doit simplement maintenir la touche bas plus les touches du coup de poing et du coup de pied simultanément[10].

PersonnagesModifier

Street Fighter Alpha intègre des personnages provenant d'une autre license de Capcom, Final Fight. Tout d'abord avec Guy, caractérisé comme personnage rapide, et Sodom, décrit comme personnage difficile à prendre en main. Birdie, personnage original du premier épisode, apparaît dans le casting et est comparé à Zangief pour son gameplay lent et rigide mais ayant la capacité d'infliger d'énorme dégâts à son adversaire. Un autre personnage du premier épisode revient dans Alpha, Adon, où il est décrit comme personnage agile et aérien[13],[10].

Parmi les nouveaux combattants, Charlie apparaît comme le remplaçant de Guile, pratiquant un art-martial similaire à celui de Guile et lui empruntant quelques coups. Rose est le second personnage inédit de Street Fighter Alpha, elle contrôle la magie et son gameplay lui donne notamment la possibilité de rejeter les attaques projectiles de Ryu, Ken ou encore Charlie[13],[12]. Le jeu contient deux boss cachés, M. Bison et Akuma[9].

Liste des personnages

AccueilModifier

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Consoles + (FR) 90% [13]
Mean Machines (UK) 94% [14]
Player One (FR) 93% [9]
Mega Force (FR) 94% [11]
Sega Saturn Magazine (R-U) 93% [15]

Consoles + estime Street Fighter Alpha meilleur que Street Fighter: The Movie, publié à la même période, mais le magazine regrette le manque d'innovation de Capcom pour sa série de jeu de combat[13]. Le périodique Player One résume SF Alpha comme faisant « honneur » à la série, un « excellent jeu » dont le portage sur consoles est « aussi bon sur Saturn que sur PlayStation »[9]. Selon Mega Force, Street Fighter Alpha « est un très bon jeu » qui reste dans l'esprit de la série avec une innovation qui « apporte une nouvelle dimension aux combats, le Alpha Counter »[11]. Le mensuel Sega Saturn Magazine cite le jeu comme « l'un des meilleurs beat'em ups de l'histoire »[15]. Pour Mean Machines Sega, Street Fighter Alpha est « un jeu fantastique qui mérite l'attention de tous » concluant que le « roi du beat' em up est de retour pour regagner son trône »[14].

PortagesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en+ja) « Street Fighter Zero - Arcade Japanese Flyer », sur flyers.arcade-museum.com
  2. (ja) « ゲームソフト 1995年12月22日発売 », sur famitsu.com
  3. a b et c (en) « Events and Software releases », Computer and Video Games, no 175,‎ , p. 61.
  4. (ja) « ストリートファイターZERO - 1月26日 », sur sega.jp
  5. (en) Street Fighter Alpha: Warriors' Dreams sur Gaming-History
  6. (en) Street Fighter Alpha: Warriors' Dreams sur Progetto EMMA
  7. (en) « Street Fighter Alpha - Warriors' Dreams », sur arcade-museum.com
  8. (en) « News - Release Schedule », Sega Saturn Magazine, no 8,‎ , p. 8.
  9. a b c et d (fr) « Street Fighter Alpha (Saturn/PlayStation) », Player One, no 64,‎ , p. 86 à 88.
  10. a b et c (en) « Street Fighter Alpha Warrior's Dreams (Arcade - CPS II) », Maximum, no 1,‎ , p. 48 à 58.
  11. a b et c (fr) « Street Fighter Alpha (Sega Saturn) », Mega Force, no 50,‎ , p. 34 à 37.
  12. a et b (fr) « Street Fighter Zero (PlayStation) », Player One, no 61,‎ , p. 38 & 39.
  13. a b c et d (fr) « Street Fighter Zero (PlayStation) », Consoles +, no 51,‎ , p. 100 à 102.
  14. a et b (en) « Street Fighter Alpha », Mean Machines Sega, no 43,‎ , p. 74 à 77.
  15. a et b (en) « Street Fighter Alpha », Sega Saturn Magazine, no 6,‎ , p. 74 & 75.