Ouvrir le menu principal

Stratégie de minimisation des risques

type de comportement de reproduction et de dynamique de population

La stratégie de minimisation des risques (ou bet-hedging en anglais [1],[2],[3]) est un concept d'écologie évolutive décrivant un type de comportement de reproduction et de dynamique de population de certaines espèces.

Ce comportement est produit à l'apparition de plusieurs phénotypes différents indépendamment des contraintes environnementales et s'observe essentiellement lorsque celles-ci sont instables[4]. Ce phénotype n'a réellement de succès que lorsqu'il rencontre des conditions particulières de l'environnement auquel il est adapté par "hasard"[5].

On retrouve des exemples chez certaines plantes ou insectes qui n'émergent, ne germent ou n'éclosent pas immédiatement alors que les conditions pourraient leur être favorables. C'est par exemple le cas de la durée de la diapause du balanin du châtaignier Curculio elephas [6],[7]. Chez certaines plantes en milieu extrême, la germination d'une partie des graines ne se fait qu'une ou plusieurs années plus tard ce qui augmente les chances qu'elles germent dans de bonnes conditions[4].

Notes et référencesModifier