Ouvrir le menu principal
Steven Sotloff
Nom de naissance Steven Joel Sotloff
Naissance
Miami, Floride, États-Unis
Décès c.
Raqqa, Syrie
Nationalité Américaine et israélienne[1]
Profession

Steven Joel Sotloff, né le , est un journaliste américano-israélien[1]. Il est enlevé à Alep en 2013 puis détenu par l'État islamique[2] jusqu'au mois de septembre 2014. Il est décapité par Mohammed Emwaz, surnommé « Jihadi John » et la vidéo de son exécution est diffusée le [3]. Il est le deuxième otage assassiné en représailles à l'intervention militaire de la coalition internationale en Irak et en Syrie.

Sommaire

BiographieModifier

Steven Joel Sotloff est le fils d'Arthur Barry Sotloff et de Shirley Goldie Pulwer. Il a passé sa jeunesse à Pinecrest une banlieue sud-ouest de Miami en Floride. Il a fait des études de journalisme à l'Université de Floride centrale. Il était détenteur de la double nationalité américaine et israélienne et était juif petit-fils de survivants de la Shoah[4].

CarrièreModifier

Sotloff travaille pour le magazine Time, ainsi que pour d'autres medias tels que The National Interest, Media Line, et Foreign Policy. Il est également apparu sur CNN et Fox News. Son travail l'a emmené à plusieurs reprises en Syrie, en Égypte, en Turquie, en Libye et au Bahreïn[5].

Détention et assassinatModifier

Sotloff est enlevé le près d'Alep après avoir passé la frontière syrienne venant de Turquie. Il était détenu à Raqqa.

À la suite de l'annonce de son enlèvement, plus de 150 amis et relations de Steven Sotloff ont entrepris de supprimer du web toutes mentions ou informations, y compris ses posts sur Twitter et Facebook, attestant de ses liens avec Israël et le judaïsme[6]. Selon le témoignage d'un ancien co-détenu, « il a réussi à cacher avec succès à ses geôliers qu'il était juif, s'arrangeant pour jeuner le jour de Kippour en prétendant être malade afin de justifier son refus de manger. Il priait aussi secrètement dans la direction de Jérusalem s'orientant en fonction de l'angle de prière des musulmans qui le gardaient »[4].

Le l'État islamique diffuse une vidéo intitulée A Message to America (Un message adressé à l'Amérique) montrant l'assassinat du journaliste James Foley[7]. À la fin de la vidéo, l'État islamique menace le président Barack Obama, lui disant que « son prochain geste décidera du sort de Sotloff »[8],[9].

Dans les jours suivant la menace, les États-Unis intensifient les frappes aériennes contre l'État islamique, tirant 14 missiles visant différents Humvees de l'ÉI près du barrage de Mossoul.

Le , une vidéo montrant son assassinat par décapitation est publiée par l'État Islamique[10]. Cette même vidéo présente un autre otage, le Britannique David Cawthorne Haines, annoncé comme la prochaine cible[11] et effectivement assassiné de la même manière, selon une revendication en date du 13 septembre 2014[12].

Dénonçant « un acte de violence horrible », le président Barack Obama a affirmé que les États-Unis ne se laisseraient pas « intimider » par l'État islamique[13].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Qui est Steven Sotloff, le journaliste américain tué par l'Etat islamique ? », sur Le Monde, (consulté le 3 septembre 2014)
  2. L'Express - 21.08.2014 - État islamique : Steven Sotloff, journaliste américain en sursis
  3. Isis video purports to show beheading of US journalist Steven Sotloff, sur The Guardian (consulté le 2 septembre 2014).
  4. a et b (en)Beheaded journalist Sotloff hid his Jewish faith from ISIS captorsThe Washington Post, 3 septembre 2014
  5. (en)The Washington Post - 20.08.2014 - Steven Sotloff, journalist held captive by the Islamic State, went missing in Syria
  6. (en)The operation to hide Steven Sotloff's Jewish and Israeli background online Ynetnews, 4 septembre 2014
  7. (en) « ISIS claims to have beheaded U.S. journalist », sur CBS News, .
  8. « Qui est Steven Sotloff le journaliste que les djihadistes menacent de décapitation comme James Foley ? », sur Metronews, .
  9. (en) « ISIS threatens to kill 2nd American », sur Huffington Post, .
  10. (en) « Steven Sotloff: Islamic State 'kills US hostage' », sur BBC News, (consulté le 2 septembre 2014)
  11. « L'État islamique revendique la décapitation du journaliste Steven Sotloff », sur Le Point, (consulté le 2 septembre 2014)
  12. « Qui est David Cawthorne Haines, le Britannique tué par l'État islamique ? », métronews, 14 septembre 2014.
  13. « Exécution de Steven Sotloff : les Etats-Unis « ne se laisseront pas "intimider" », sur nouvelobs.com, (consulté le 3 septembre 2014)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier