Steve Stevens

guitariste américain

Steve Stevens est un guitariste et auteur-compositeur américain, né le 5 mai 1959 à Brooklyn, New York.

Steve Stevens
Steve Stevens, 2019
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (65 ans)
BrooklynVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Steven Bruce SchneiderVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Steve StevensVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instrument
Label
Warner Bros. Records (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genres artistiques
Site web
Distinction

Il est surtout connu pour son association avec Billy Idol. Il a également travaillé avec Michael Jackson, sur le titre Dirty Diana, ou encore sur la bande originale du film Top Gun (1986) avec le morceau Anthem.

Il a participé à un trio nommé Bozzio Levin Stevens avec Terry Bozzio et Tony Levin. Cette formation est à l'origine de deux albums studio.

Discographie modifier

En solo modifier

  • Atomic Playboys (1989)
  • Flamenco A Go-Go (1999), avec la participation de Faudel sur le titre Hanina
  • Akai Guitar Sample Collection
  • Memory Crash (2008)

Participation modifier

  • Billy Idol : Billy Idol (1982)
  • Billy Idol : Rebel Yell (1983)
  • Ric Ocasek : This side of paradise (1986)
  • Billy Idol : Whiplash smile (1986)
  • Michael Jackson : Bad (Dirty Diana) (1987)[1]
  • Jerusalem Slim : Jerusalem Slim (1992), avec Michael Monroe (Hanoï Rocks)
  • Vince Neil : Exposed (1993)
  • Bozzio, Levin, Stevens : Black Light Syndrome (1997)
  • Bozzio, Levin, Stevens : Situation Dangerous (2000)
  • Juno Reactor : Pistolero (2000)
  • Adam Bomb : New York Times (NY Child, Cheyenne, Saluda a Lola, Anxiety) (2001)
  • Billy Idol - VH1 Story Tellers TV show -  concert du 19.04.2001 (durée : 1h44)
  • Fuji Television Soccer Legends (2002), à l'occasion de la diffusion de la Coupe du monde de football au Japon
  • Billy Idol : Devil's Playground (2005)
  • Billy Idol : Kings & Queens Of The Underground (2014)

Notes et références modifier

Liens externes modifier