Steve Scalise

représentant des États-Unis pour la Louisiane depuis 2008

Stephen Joseph Scalise, dit Steve Scalise, né le à La Nouvelle-Orléans en Louisiane, est un homme politique américain. Membre du Parti républicain, Scalise est représentant de la Louisiane depuis 2008. Il est aussi majority whip à la Chambre des représentants d' à avant de devenir minority whip. Depuis 2023, il est chef de la majorité républicaine à la Chambre des représentants.

Steve Scalise
Illustration.
Portrait officiel de Steve Scalise (2019).
Fonctions
Chef de la majorité à la Chambre des représentants des États-Unis
En fonction depuis le
(1 an, 5 mois et 7 jours)
Législature 118e
Prédécesseur Steny Hoyer
Whip de la minorité à la Chambre des représentants des États-Unis

(4 ans)
Législature 116e et 117e
Prédécesseur Steny Hoyer
Successeur Katherine Clark
Whip de la majorité à la Chambre des représentants des États-Unis

(4 ans, 5 mois et 2 jours)
Législature 113e, 114e et 115e
Prédécesseur Kevin McCarthy
Successeur Jim Clyburn
Représentant des États-Unis
En fonction depuis le
(16 ans, 1 mois et 3 jours)
Élection (spéciale)
Réélection 4 novembre 2008
2 novembre 2010
6 novembre 2012
4 novembre 2014
8 novembre 2016
6 novembre 2018
3 novembre 2020
8 novembre 2022
Circonscription 1er district de Louisiane
Législature 110e, 111e, 112e, 113e, 114e, 115e, 116e, 117e et 118e
Prédécesseur Bobby Jindal
Sénateur de Louisiane

(3 mois et 22 jours)
Circonscription 9e district
Prédécesseur Ken Hollis
Successeur Conrad Appel
Représentant de Louisiane

(12 ans et 6 jours)
Circonscription 82e district
Prédécesseur Quentin Dastugue
Successeur Cameron Henry
Biographie
Nom de naissance Stephen Joseph Scalise
Date de naissance (58 ans)
Lieu de naissance La Nouvelle-Orléans (Louisiane, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Diplômé de Université d'État de Louisiane
Religion Catholicisme
Site web scalise.house.gov

Biographie

modifier

Scalise est élu représentant de Louisiane dans le 82e district en 1995. Il est réélu en 1999 et 2003.

En , Scalise est élu sénateur du 9e district en remplacement de Ken Hollis, atteint par la limite du nombre de mandats. Cameron Henry, un membre de l'équipe de Scalise, est élu pour le remplacer à la Chambre de l'État. Le même mois, le républicain Bobby Jindal, est élu gouverneur de l'État et abandonne donc son mandat de représentant du premier district de Louisiane à la Chambre des représentants à sa prise de fonctions en . Scalise se porte candidat pour remplacer Jindal et après une primaire tendue, il est facilement élu (75,13 %) en face à la démocrate Gilda Reed dans un district acquis aux républicains. Scalise prend ses fonctions le . Il est réélu en 2010 avec 78,52 % des voix et en 2012 avec 66,6 % face à un démocrate et un autre républicain[1],[2].

En 2012, Scalise est élu président du Republican Study Committee, un regroupement de plus de 170 représentants républicains, parmi les plus conservateurs[3].

Le , Eric Cantor démissionne de son poste de chef de la majorité républicaine (majority leader) au congrès après sa défaite lors d'une primaire contre Dave Brat. Kevin McCarthy, son adjoint (majority whip) est élu au poste de Cantor par les membres républicains du Congrès en juin. Scalise qui bénéficie du soutien du Tea Party, est élu majority whip en remplacement de McCarthy, face à Peter Roskam (Illinois) et Marlin Stutzman (Indiana)[4]. Il prend ses fonctions le 1er août[5],[6],[7].

Scalise soutient le deuxième amendement et le droit de chaque citoyen de détenir et de porter des armes, ce qui lui vaut une note "A+" par la NRA[8].

Il soutient en 2011 une proposition de loi visant à empêcher l'Environmental Protection Agency (EPA) de réglementer les émissions de gaz à effet de serre. Il s'oppose aux mesures de l’administration Obama concernant le réchauffement climatique, estimant qu'elles nuiraient à l’économie[9].

Il est grièvement blessé à la hanche par James T. Hodgkinson, lors d'une fusillade à Alexandria le [10],[11]. Après une période en soins intensifs, il sort de l'hôpital fin [12].

Les républicains perdent la majorité à la Chambre des représentants lors des élections de et en , pour la première session du nouveau congrès, Scalise devient minority whip.

Après que les républicains aient repris la majorité à la Chambre des représentants au cours des élections de 2022, il devient chef de la majorité[13]. En octobre 2023, après la destitution de Kevin McCarthy de son poste de président de la Chambre, il annonce sa candidature pour lui succéder[14] et remporte le vote informel auprès des représentants républicains contre Jim Jordan[15]. Le 12 octobre cependant, il retire sa candidature faute de soutien suffisant au sein de son propre parti pour obtenir la majorité des voix nécessaires à son élection[16].

Références

modifier
  1. (en) « Louisiana - 1st District », Roll Call.
  2. (en) « Résultats officiels de l'élection de 2012 », Secrétariat d'État de Louisiane.
  3. (en) Bruce Alpert, « You can call him 'Mr. Majority Whip' -- Rep. Steve Scalise wins House leadership race », The Times-Picayune, .
  4. (en) Ashley Parker et Jeremy W. Peters, « House Republicans Name McCarthy as Cantor’s Replacement », The New York Times, .
  5. (en) Markus Schmidt, « Cantor to resign from Congress Aug. 18 », Richmond Times-Dispatch, .
  6. (en) « Can Kevin McCarthy instill a California mind-set in his House GOP colleagues? », Los Angeles Times, .
  7. (en) Anna Palmer, John Bresnahan et Jake Sherman, « Kevin McCarthy wins House majority leader race », Politico, .
  8. (en) Kim Bellware, « Want To Know Why Politicians Only Offer ‘Prayers’ On Gun Violence? Follow The Money », sur Huffington Post, .
  9. (en) « Meet the Republicans in Congress who don't believe climate change is real », sur the Guardian,
  10. « Alexandria: James T. Hodgkinson, l'auteur de la fusillade était un supporter de Bernie Sanders et anti-Donald Trump », Huffington Post, .
  11. (en) « House Majority Whip Scalise wounded in Northern Virginia shooting; reports of multiple shots fired », Politico, .
  12. (en) Noa Yadidi, « Scalise discharged from hospital », CNN,
  13. (en) « House Republicans unanimously back Steve Scalise for majority leader », sur NBC News, (consulté le )
  14. (en) « Steve Scalise to run for speaker after McCarthy's ouster », sur NBC News, (consulté le )
  15. (en) « Republicans Nominate Steve Scalise for House Speaker Over Jim Jordan », sur Wall Street Journal, (consulté le )
  16. « Congrès américain : Steve Scalise, le candidat républicain au poste de speaker, jette l'éponge », sur France 24,

Voir aussi

modifier

Articles annexes

modifier

Liens externes

modifier