Ouvrir le menu principal

Sternula albifrons

Sternula albifrons
Description de cette image, également commentée ci-après
Sternula albifrons ssp. sinensis en vol
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-règne Vertebrata
Classe Aves
Ordre Charadriiformes
Famille Laridae
Genre Sternula

Nom binominal

Sternula albifrons
(Pallas, 1764)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

La Sterne naine (Sternula albifrons) est une espèce d'oiseaux de la famille des Laridae.

Sommaire

DescriptionModifier

C'est une petite sterne reconnaissable à son bec jaune à pointe noire, au front blanc à l'origine de son nom latin (albifrons) et à ses pattes jaunes.

HabitatModifier

Oiseau côtier des plages de sable et de galets, elle s'aventure parfois à l'intérieur des terres au moment de la migration. Elles nidifient sur les bancs de sable de la Loire en été lors de la décrue qui cause une sécheresse du lit, ou comme en Arménie autour du lac Arpi[1].

ProtectionModifier

La Sterne naine bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis l'arrêté ministériel du 17 avril 1981 relatif aux oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire. Elle est inscrite à l'annexe I de la directive Oiseaux de l'Union européenne. Il est donc interdit de la détruire, la mutiler, la capturer ou l'enlever, de la perturber intentionnellement ou de la naturaliser, ainsi que de détruire ou enlever les œufs et les nids, et de détruire, altérer ou dégrader son milieu. Qu'elle soit vivante ou morte, il est aussi interdit de la transporter, colporter, de l'utiliser, de la détenir, de la vendre ou de l'acheter.

VoixModifier

"Kirri-kirri-kirri" aigu, rapide, souvent répété.

AlimentationModifier

Pêche en plongeant vivement mais avec légèreté, après une succession de brefs vols sur place, souvent près du bord.

NidificationModifier

Creux dans le sable ou parmi les galets (2-3 oeufs/1 ponte/mai-juin).

TaxinomieModifier

Synonyme 
Sterna albifrons

D'après Alan P. Peterson, cette espèce est constituée des trois sous-espèces suivantes :

  • Sternula albifrons albifrons (Pallas) 1764 ;
  • Sternula albifrons guineae (Bannerman) 1931 ;
  • Sternula albifrons sinensis (Gmelin) 1789.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Lake Arpi », sur UNEP/GRID-Arendal (consulté le 18 mars 2009).

Références taxonomiquesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :