Stephen Street

Stephen Street, né le ) à Londres, est un producteur britannique de musique.

Stephen Street
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (60 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Représenté par
Gailforce Management Limited (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique
Site web

Il se fait connaître en produisant les albums des Smiths dans les années 1980, en particulier Meat Is Murder, The Queen Is Dead, Strangeways, Here We Come.

Stephen Street a également produit New Order, Morrissey, The Sundays (dont la sensibilité est très proche de celle des Smiths, et également distribué par le label Rough Trade), dans une plus grande mesure Blur (ainsi que Sleeper qui orbitait autour de Blur et la majorité des albums solos du guitariste Graham Coxon) ou encore les premiers albums des Cranberries.

Il a également collaboré avec Lloyd Cole, Ordinary Boys et Babyshambles, et a participé à l'écriture du premier album de Morrissey, Viva Hate en 1987, puis de Bona Drag.

Fin 2010, il rentre en studio à Londres avec le trio de The Subways pour enregistrer leur troisième album Money and Celebrity (sorti en ).

En , il enregistre le deuxième album du groupe Aline nommé La Vie électrique au ICP Studio de Bruxelles en Belgique. Il sort le 28 août 2015 en France. C’est la première fois que Stephen Street produit un groupe français[1].

En 2020, il produit le onzième album des Pretenders, Hate for sale.

Notes et référencesModifier

  1. Burdigaleux, « Aline : l'interview », sur Du Bruit Qui Pense, (consulté le 7 mai 2015)

Liens externesModifier