Stephan Sinding

sculpteur norvégien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sinding.
Stephan Sinding
Stephan Sinding.png
Portrait de Stephan Sinding
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Lieux de travail
Père
Wilhelm Mathias Sinding (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Anna Elga Augusta Betzonich (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Une sculpture de 1908 par Stephan Sinding à Copenhague, représentant une valkyrie.

Stephan Sinding (né le à Trondheim en Norvège et mort le à Paris) était un sculpteur norvégien de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, qui fut naturalisé danois en 1890.

BiographieModifier

Stephan Sinding était le frère du compositeur de musique Christian Sinding et du peintre Otto Ludvig Sinding (1842-1909).

Il se marie le à Frederiksberg (Copenhague) avec l'actrice Anna Elga Augusta Betzonich (1859-1936).

Stephan Sinding meurt à Paris le et est enterré au cimetière du Père-Lachaise (82e division).

ŒuvresModifier

  • Völund, 1873
  • L'Esclave (ou Le Révolté ou Vae Victoribus !), 1878
  • Mère barbare portant le corps de son fils hors du champ de bataille, 1880-1883
  • Portrait d'une dame, 1884
  • Emil Hansen, 1861-1935
  • Frise du Valhalla, 1887
  • Mère captive, 1887
  • Deux personnes, 1889
  • Deux anges porteurs de chandelliers, 1891
  • L'ancêtre, 1898
  • Tête de Méduse, 1901
  • Terra Mater, 1900-1906
  • L'ondin, environ 1901
  • Valkyrie, 1904
  • Fantaisie de la création, 1911
  • La joie de vivre, 1913
  • Idylle, 1911-1912
  • L'angelus, 1913
  • La nuit, 1914
  • Autoportrait, 1915
  • Le printemps, 1918
  • L'offrande, 1918
  • Monument aux morts danois, vers 1921

BibliographieModifier

Georges Grappe, Stephan Sinding, Paris, Librairie artistique internationale, s. d.

Liens externesModifier